• 41108 visits
  • 261 articles
  • 0 hearts
  • 567 comments

13/03/2014

"Personne n'entravera la route du porteur de lumière"
"Soit je t'illumine soit tu t'éteins"
"Il était sur leur liste noire"
"Avec nous ou contre nous"

Rien ne pourra jamais prouver de meilleure manière la véracité de ce que je décris sur le monde qui nous entoure ou sur ma vie, que l'avenir qui m'est promis (2011... 12... 13... 14... 15... 16... 17...).

Illuminatis, francs-macons, sionistes, satanistes, lucifériens, la bête, 666, 13, 33... vous les appellerez comme vous voudrez, le monde est de toute façon pyramidal et tout en haut c'est satan, lucifer, le diable en personne. Notre monde est actuellement dirigé par le mal, je suis loin d'être le seul à le dire, c'est une réalité, seuls les plus costauds et positifs d'entre nous arrivent à vivre avec cette idée, les autres préfèrent l'ignorer.

« Le coup le plus rusé que le diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existait pas »
Baudelaire ou Usual Suspect, selon les goûts

Nous vivons dans SON monde, en SA demeure, je ne vois pas d'autre possibilité.
Je le constate via sa signature laissée dans TOUT ce qui nous entoure.
Je le remarque aussi à la quantité de "démons" disponibles.

Ça n'a peut-être pas toujours été le cas, ne le sera peut-être pas toujours, mais aujourd'hui, ça semble indéniable. Il ne fait pas bon naître ange quand c'est satan qui domine, et, je l'espère, inversement. Les anges ou ceux qui s'en rapprochent ont donc la vie dure au sein de ce qui ressemble pour eux à un enfer, ou tout du moins une prison, même si beaucoup ne s'en rendent pas compte et croient au hasard et coïncidences malheureuses de Mère Nature ou de l'Univers. Plus vous vous rapprochez de Jésus plus vous avez de chances de finir comme lui... Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas avoir d'espoir, la preuve en est que personne n'est plus positif que celui qui connait la vérité, si terrible soit-elle, et qui réussit à vivre/survivre avec.

--------------------------------------------------------

L'histoire et les faits que vous allez peut-être lire n'est pas seulement MA vie, c'est aussi et surtout LA vie. Ne croyez pas que je sois le seul ciblé. Personne n'est à l'abri, pas même ceux qui leur ont serré la main... Jusqu'à mes 25 ans je ne connaissais rien à ce que j'avais sur le dos. C'est un évènement exceptionnel qui m'en a donné l'occasion. Sans lui, j'aurais probablement continué comme la plupart des victimes à me faire attaquer sans me rendre compte de rien et sans divulguer toutes ces vérités. Parfois, il vaut mieux ne rien savoir. C'est la Vérité OU le bonheur. Mais chacun voit midi à sa porte et à chacun son destin. J'aurais peut-être mis fin à mes jours sans savoir que la cause de la quasi-totalité de mes malheurs était extérieure. Aujourd'hui, avoir ouvert les yeux fait que cela ne risque plus d'arriver.

"Le suicide est une vengeance personnelle et personnellement je ne m'en veux pas."
Coluche (Paix à son âme)

Les signes retrouvés dans mon passé, dont une liste commence à être dressée dans un article ci-dessous en dépit de leur caractère non conventionnel (c'est le moins que l'on puisse dire), semblent indiquer qu'une partie de ce qui m'arrive aurait été prévu de longue date (surement depuis tout jeune, voire même, et j'ose le pléonasme à l'occasion de cette circonstance pour le moins extraordinaire, avant ma naissance), ce qui doit sans doute être le cas pour bon nombre d'entre nous (pour tous ?).

"La connaissance s'acquière par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information."
Albert Einstein

-------------------------------------------------------

Mon pseudo « Brulé Parlesilluminés » s'explique comme suit :
- « Illuminés » car ils m'ont fait passer le message pendant un long moment que je n'avais pas la « lumière ». J'en ai donc conclu que eux oui ;
- Après m'être levé deux matins d'affilée de l'hiver 2011, en pleine période de torture technologique à domicile (et partout ailleurs) avec la moitié haute du corps brulante comme si j'avais passé une après-midi entière au soleil d'un 14 juillet, le nom de « Brûlé » m'est venu.

Ce blog, tout comme le site construit en parallèle qui va avec, n'est pas du tout agencé de la meilleure manière qui soit tant sur le fond que sur la forme. A l'origine il était prévu que je réalise un livre et même plusieurs ("Lucie... c'est pas marqué dans les livres..."), mais il est déjà exceptionnel qu'une victime dans mon genre réussisse à en écrire autant. Dans tous les cas, même si cela ne reste que ma parole, soyez assurés que je fais de mon mieux dans l'honnêteté la plus totale.


Pour me contacter : http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/contact/contact.html

-------------------------------------------------------

N.B. août 2014 : Après bientôt quatre ans de ciblage par nouvelles technologies, dont les manifestations se trouvent listées sur cette page de mon site, je suis physiquement et intellectuellement en mauvais état. Je ne prends presque plus mon véhicule et aurais certainement des difficultés à m'assumer seul. J'ai encore la tête sur les épaules mais rien n'est moins sûr qu'elle le reste (Quand il devient gênant de supprimer les gens physiquement, on le fait mentalement)... Comment y arrivent-ils ? Dans ce domaine, plus de questions que de réponses. La plupart de mes recherches à ce sujet se trouvent sur cette page. Peut-être ai-je été implanté, des éléments de réponse sur cette page dont un sujet posté sur une dizaine de forums et présenté au COCD du Var sur un étrange intrus présent sur une radio faite de la seule et unique anesthésie et opération chirurgicale de toute ma vie dans des conditions plus que douteuses. Une destruction, et donc, n'ayons pas peur des mots, un assassinat, technologique.

Vous avez d'ores et déjà du mal à me croire et c'est normal. Comment aurais-je réagi sans l'avoir vécu à de telles affirmations en dehors des médias de masse ou de l'appui d'une personnalité, célébrité de premier plan ?

Patience, ils jouent sur le temps pour faire croire qu'ils n'existent pas, ne me ciblent pas, mais il n'y a qu'une seule issue. Impossible de savoir comment cela va se passer puisqu'ils s'adaptent continuellement à ce que je dis et écris. Mais ce qui est sûr, c'est que quoi que l'on fasse, où que l'on soit, la vie des personnes comme moi est pourrie, courte et/ou finit mal.

Si vous souhaitez avoir une première approche animée de ce qu'est mon quotidien de ces dernières années et que vous avez quelques dizaines de minutes devant vous, il existe ce rare documentaire de Jesse Ventura sur les Individus Cibles dans mon genre, mais ce qui y est relaté n'atteint pas les 10% de la réalité.

N.B. août 2016 : La situation n'est plus aussi désastreuse que celle présentée deux ans plus tôt, principalement par des atteintes à la santé (en particulier au niveau du sommeil) qui se sont bien amoindries et espacées, me permettant de m'adonner de nouveau à la pratique du sport que j'affectionne et dont j'ai besoin, mais aussi par un regain d'activité professionnelle et un contact amoureux pérenne.

Je n'ai pas pu participer aux JO, n'ai pas encore réussi à faire entrer ma boîte au CAC40, n'ai toujours pas réussi à dépasser le SMIC ne serait-ce qu'un seul mois (dans toute ma vie du reste), ne compte pas passer la bague au doigt de celle qui par ailleurs m'apporte plus que n'importe quelle autre depuis dix ans, suis toujours persécuté, torturé et boycotté partout en France et même au-delà (même si je ne le raconte quasiment plus par écrit), perds chaque jour la conscience de sorte que mon quotidien soit comme un rêve dont il ne me reste que quelques réminiscences (et ce depuis le retour d'une certaine énergie physique en automne 2014...), mais il faut être objectif : la vie est moins pire. Peut-être est-ce le fait que vienne de s'écouler mon année du Christ (mes 33 ans)... Une sorte de "Jésurrection" qui sait ? ^^

Pourvu que ce ne soit qu'un début, en tout cas on fait tout pour.


Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rothschild

SOMMAIRE DE CE BLOG 27/02/2013

Bien, si vous êtes arrivés jusqu'ici déjà je vous félicite ! Vous êtes courageux, aventurier et ouvert d'esprit.

Parce que lire en entier un blog comme celui-ci peut s'avérer très fastidieux (plus de 270 articles pour des centaines de pages Word) et particulièrement indigeste, voici une liste des résumés, thèmes et évènements exceptionnels (dans l'exceptionnel !) abordés dans ce blog, si des fois l'un d'entre eux vous intéresse le plus, afin d'y accéder directement :

RÉSUMÉS ET INTRODUCTIONS DE LA SITUATION (articles dans l'ordre dans le blog ci-dessous)

- Résumé global court de mon histoire
(Résumé familial probable, des années 50 à aujourd'hui)

- Résumé chronologique détaillé (De mi-2006 à aujourd'hui : L'après décès de mon père, recentrage du problème sur moi)

- Interview de dix minutes chez Bob vous dit Toute la Vérité (Septembre 2007 : Passage des hommes en noir détaillé)

- Introduction de ce qui devait constituer un premier livre (mi-2007: État des lieux de ma situation avant le passage des hommes en noir)

- Signes du passé personnel et familial tendant à montrer l'antériorité de mes ennuis à ma bévue et au décès de mon père ainsi que ceux avant-coureurs des évènements qu'il allait m'arriver

Autres résumés :

- Résumé 2011-2012 en présentation sur le forum planète-révélation

- Introduction du blog en 2011-2012 (Qui est aussi une bonne entrée en matière plus générale)


LE BLOG



... 26 pages de 10 articles chacune...




Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - DST - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rotschild

Résumé global court de mon histoire 15/01/2013

Bien, vous êtes prêts ? Alors accrochez-vous ça démarre...

Je n'ai pas encore eu le temps et l'énergie de réaliser un seul et unique résumé complet car ces trois dernières années j'ai sans cesse chaque mois fait de nouvelles découvertes plus ahurissantes les unes que les autres sur fond de santé des plus malmenées ,donc il faudra que je mette tout ceci au clair prochainement.


---------------------------------------------------------------------------------------------

Pour les plus pressés, voici le plus court descriptif de la situation, ce que l'on retiendra en définitive de mon histoire :

- Mon père refusa les hommes en noir, il décéda, puis, je les refusai à mon tour...   


---------------------------------------------------------------------------------------------

Voici maintenant le dernier résumé (début 2013) le plus complet (mais non définitif) de ce qui a mené à la situation dans laquelle je suis depuis des années, après des milliers d'échanges, de commentaires et messages, des dizaines de sujets de forums, des audios et vidéos, un compte Facebook spécial, un site, un blog et plus de trois ans de recherches, analyses et réflexions sur ma famille et sur le monde (ceci constitue uniquement mon point de vue, qui évolue en permanence, à un instant t sur une réalité qui est surement plus complexe et pourrait donc aller plus loin, contenant des éléments insoupçonnés, il faut donc toujours garder un esprit critique)  :

- Années 50-60 : Mes grands-parents débarquent en France LIBRES d'Italie et d'Espagne (L'acte de naissance de mon père, document que j'ai pu découvrir avec un ½il nouveau il y a peu grâce à ma connaissance des signes, symboles, méthodes de communication et états d'esprit du pouvoir et ce après la rédaction de ce résumé venant alors à moi comme une confirmation de mes suppositions, constitue ni plus ni moins qu'une preuve de ce qui planait au-dessus de la famille paternelle dès son arrivée en France, puis à sa descendance) ;
- Années 80 : Mariage de mes parents, enfants (2 puis 1 après 1990) et construction de la maison familiale financée par les grands-parents (famille LIBRE et patrimoine acquis 100% en France) ;
- 1990 :
Passage de deux hommes étranges en costard durant la construction, refus de mon père, il devient cible principale (destruction insidieuse sur le moyen terme), le reste de la famille cibles secondaires à diminuer, brider, "embêter" ;
- 2001 : Réussissant ma première année de fac avec brio (puis les autres) en étant appuyé par un maire, je deviens cible secondaire de premier ordre, tous les moyens sont bons pour m'empêcher de devenir puissant (problèmes de santé extraordinaires, incurables, gênants de manière permanente, stages inintéressants non-choisis, soucis divers grevant le matériel et les finances etc.) ;
- 2006 : Décès de mon père, le patrimoine descend et j'en suis le gestionnaire naturel, je deviens cible principale, début d'un harcèlement administratif et financier importants (huissiers, courriers, appels etc.), vie bridée au maximum et ennuis divers ;
- 2007 : Passage de deux hommes étranges en costard, refus de ma part de les faire entrer, début du harcèlement en réseau intensif (gang stalking ou ENFER, selon leurs propres termes), différent de mon père car tout à fait visible pour moi et bien plus violent ;
- 2008-2010 : Harcèlement et boycott : chômage, emplois précaires et peu gratifiants, humiliations, corruptions, mensonges et manipulations, traque, intimidations, pièges et mauvais coups en tout genre au quotidien etc.
- 2011-2013 : Accidents graves et mort évités (mais toujours d'actualité et ce jusqu'au bout), le harcèlement prend une autre forme IMPARABLE, début du harcèlement électromagnétique à distance dans le but de me détruire à domicile et partout en France (Jesse Ventura - Les envahisseurs du cerveau) ;
- 01/01/14 : Je ne peux plus sortir de chez moi et presque plus assumer les actes de ma vie, ma santé physique et intellectuelle sont au plus bas.
- La suite ? La fin de ma destruction (hôpital, rue et/ou mort), le patrimoine de la famille change de main et le mien est réparti, nouvelle cible principale... et ainsi va la vie sur Terre ou en tout cas en Occident, pour le moment.

Brèves réponses aux questions clés :
 
Pourquoi ces deux hommes viennent-ils vous rencontrer chez vous ? La raison numéro 1 est la LIBERTÉ, vient ensuite la gentillesse/bonté et enfin les caractéristiques personnelles vous permettant d'acquérir du pouvoir qui sont des facteurs aggravants (intelligence, forme physique, beauté, patrimoine financier et immobilier).
Un indice simple mais efficace pour illustrer : Dans ma famille qui compte une quarantaine de membres, seules deux personnes avaient validé des études supérieures : mon père (bac+3) et moi (bac+5). Mon père a refusé les men in black. Il est mort. Un an après je les refuse avec la suite que l'on apprend ici... Les autres sont tous en vie.

Par qui sont-ils envoyés ? Par le Pouvoir occulte qui a comme base les États-Unis, qui règne sur l'Occident et tente visiblement de conquérir le reste du monde (« And we will be »...).
 
Dans quel but ? Vous faire passer un accord ou contrat personnalisé vous liant à eux et vous obligeant à réaliser des actes pour leur compte sans chercher à comprendre, en échange d'une vie sereine ce qui fait de vous des personnes aliénées (non LIBRES) sous le joug d'un « propriétaire ».
 
Pourquoi un contrat personnalisé ? Parce qu'avant de passer vous voir ils ont appris à vous connaître mieux que vous-même grâce à leur réseau mais surtout à la technologie (mise sur écoute, renseignements généraux, lecture dans les pensées etc.) afin de faire de vous ce qu'ils ont décidé à l'avance à l'intérieur du modèle de société qui est le leur.
 
Pourquoi vous mènent-ils la vie dure avant même que vous ne connaissiez leur existence ? Pour que vous leur soyez redevable de TOUT ce que vous possédez, votre travail, votre maison, votre argent en passant par votre femme et vos enfants une fois le contrat accepté vous obligeant à répondre positivement à TOUTES leurs demandes jusqu'à la fin.
 
Comment vous font-ils vivre l'ENFER ? La clé de voute est l'½il qui détruit tout/big brother qui est une sorte de « tour de contrôle » tenue secrète qui coordonne les moyens financiers (quasi infinis), matériels (technologies les plus avancées de toute l'humanité) et humains (qui est encore libre aujourd'hui ?) de manière ciblée pour vous mener la vie (très) dure sans échappatoire ni défense possibles (A part peut-être dans quelques pays ou contrées encore reculés ou alors dans l'espace). Je ne n'ai pas encore acquis de certitude pour ce qui se cache réellement derrière cette véritable machine de guerre de l'horreur, toutes les théories sont possibles de la plus simple, les services secrets, à la plus incroyable, et là je vous laisse lire la postface du nouveau livre de David Icke...
 
Pourquoi font-ils tout ça ? L'Oracle à Néo dans Matrix 2 (scène de la discussion sur le banc) : « Mais que cherchent-ils ? La même chose que tous les hommes de pouvoir, encore plus de pouvoir. ».

(Quand est-ce qu'ils arrêteront leurs bêtises ? Boom, jamais...)

Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - DST - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rotschild

Résumé chronologique détaillé 08/08/2014

Énumération chronologique succincte des évènements marquants avec détails des thèmes depuis le décès de mon père (Que je continuerai à renseigner, ajuster, préciser comme je l'aurais fait pour un ou des livres, au fil du temps tellement les éléments seraient nombreux et l'exhaustivité impossible). Entre parenthèses suivi de points de suspension, j'indique de temps à autre des données surprenantes qui sont des signes de l'emprise du pouvoir secret sur les évènements, la plupart de ceux que je connais sont listés dans cette page de mon site. Ceux-ci montrent bien que tout est organisé pour nous en back-office, en arrière-salle, dans les coulisses.

2006

- 20/06/2006 : Décès de mon père Lopez Fidel à Puget-Ville (2006/2006 => Double)
- Début d'un harcèlement administratif et financier dans le cadre de la succession (mais sans se douter le moins du monde que l'on puisse être réellement ciblés, on pense que cela est normal), toutes les sociétés semblent chercher à récupérer au plus vite les sommes "dues" bien souvent sous forme d'une menace proposant de payer une somme donnée sous quelques jours ou beaucoup plus passé ce délai, bien souvent à coups quotidiens de lettres d'huissiers de la France entière. Cela concerne les sociétés de crédit (Sofinco, Covefi, Cofinoga, Finaref etc.) mais aussi toutes les entreprises fournisseurs de services : Onetel, Bouygues Tel, télésurveillance etc.). Dans cette vidéo vous pouvez commencer à vous faire une idée sur le monstre tentaculaire.
- 08/08/2006 : Décès du patron de mon père à la maison de retraite de Cuers et Maire de Pierrefeu, André Blanc, à Pierrefeu (08/08 => Double)
- Septembre 2006 : Une mesure de sauvegarde a été mise sur mes comptes Caisse d'Épargne alors que je n'ai jamais été à découvert de toute ma vie, ce qui correspond à une interdiction bancaire m'annonce la guichetière (problème rapidement réglé mais ça bloque vos opérations et ça jette un froid pendant quelques temps, ce qui est bien le but).
 
2007
- Janvier 2006 : Pincement à l'arrière gauche de mon crâne essentiellement quand je réalise des efforts musculaires intenses faisant penser à un risque d'AVC (Mais IRM de mai 2010 parfaite...).
- 24/06/2007 : Accident de vélo trois jours avant l'oral le plus important du concours.
- 05/07/2007 : CRPE raté pour la seconde fois.
- 06/07/2007 : Passage chez une dame de joie pour la seule et unique fois de ma vie (776...), un camion blanc en haut du col de la Bigue à Cuers.
- Juillet 2007 : « Suicide » du maçon/tailleur de pierre à qui l'on a acheté notre maison, Jean Pierre Eynaudi à Puget-Ville.
- Août 2007 : Solution miracle trouvée à mon souci de vision devant toute forme de luminosité après six années d'orientation de mes études, de privations, de souffrances, d'errance médicale et de recherches (Voir mon commentaire sur cette page de forum au pseudo "Kakaroto").
- Août 2007 : Vente de la toute dernière arme à feu de l'héritage de mon père (Plus d'une vingtaine au départ).
- 31/08/2007 et 03/09/2007 : Deux mails étranges me demandant de trouver un accord en appelant un numéro de portable auxquels je ne donne pas suite. Le pseudo de l'expéditeur est Sébasteol Moustaki, nom de famille que portait un collègue d'enfance abattu lors de la tuerie dans Cuers de 1995, ce qui n'est alors pas le meilleur moyen pour obtenir de moi un consentement, j'espère que vous en conviendrez.
- Je commence à remarquer des comportements étranges dans mon environnement, des regards, des signes de la main, des klaxons, appels de phares, des véhicules me suivant, et les note.
- 07/07/2007 : Feu de forêt déclaré dans une colline près de notre petit hameau de la Ruol, le premier depuis des dizaines d'années. Voir le post 699 (666...), du pseudo "Varois" sur ce sujet de forum.
- 24/09/2007 : Aller-retour d'un PT Cruiser entièrement noir (dont le parebrise) devant chez moi (à noter dans l'adresse du lien le troisième 6 qui détermine l'année 2006 (666...)).
- 25/09/2007 : Appel d'un certain monsieur « cruel », faut vraiment l'inventer, de la SCP Gagneuil à Marseille.
- 26/09/2007 à 11h : Passage des deux hommes en noir.
=> J'ai raconté, dans les dix minutes qui m'étaient accordées (plus une seule depuis), ce passage chez Bob Vous dit Toute la Vérité avec plus de détails sur certains points mais moins sur d'autres, mais aussi dans l'article du tout premier résumé de mon histoire sur le forum Planète-Révélations à l'étape 2.

Début du harcèlement en réseau, Gang Stalking ou encore Enfer d'envergure internationale (à vie)

- Ce qui n'était que des éléments étranges prennent alors forme dans une démonstration de force mise en place dans le but de terrifier et d'empêcher qu'ils me perdent de vue lors d'une éventuelle tentative d'évasion (qui, vous pouvez m'croire, me démangeait). 
- 31/09/2007 : Départ chez un proche de la famille du côté de Toulouse pour rechercher du travail et m'éloigner de ce déferlement de violence autour de moi. Après une nuit à me demander si je ne rêvais pas et si tout n'allait pas disparaître et rester une hallucination, harcèlement à peine imaginable sur place dès le lendemain. Ils me diront plus tard qu'il n'aurait pas fallu partir pour limiter la casse, perso je dirais plutôt limiter LE casse.
- 01/10/2007 : Sur la route du Pôle-emploi, le PT Cruiser noir de la semaine passée est garé sur le bord de la route, bien visible, et immatriculé cette fois-ci dans le nouveau département.
- Une seule et unique offre d'emploi me sera faite, sur ces deux mois d'intenses recherches, par une agence Intérim : Nettoyer des frigidaires de 5h à 10h du matin (j'ai osé refuser).
- Avant de repartir, je mets à la poubelle tout ce que j'ai noté depuis le début, des fois que je me fasse alpaguer, pour montrer patte blanche.
- 20/11/2007 : Retour chez moi.
Début décembre, après trois mois sous les feux sans en toucher un mot à mon entourage, je commence à en parler à quelques amis en lesquels j'ai le plus confiance.
Par ailleurs, je commence à tenter de leur faire passer le message (à ceux que j'ai sur le dos) que je souhaite les rencontrer pour arrêter tout ce déferlement de violence qui n'a vraiment pas lieu d'être (courriers envoyés à moi-même à partir d'une autre ville afin qu'ils l'interceptent, mails à ceux qui me demandaient de trouver un accord, appels de mon portable vers mon fixe en cas de mise sur écoute car à ce moment-là tous mes appels du mobile ont des échos, messages Word enregistrés sur mon PC si jamais ils le fouillent etc.), mais sans succès, du moins en apparence.
- Dans la semaine qui suit quatre personnes étranges marcheront vers moi alors que je rentre de courir à la tombée de la nuit, ce qui me fera faire demi-tour illico-presto, fait que je raconte plus en détail dans cet article.
- Fin décembre 2007 : Reprise de l'écriture (un véritable exutoire pour moi avec l'activité physique) pour évacuer toutes ces ignominies que je ne cesserai jusqu'à la destruction définitive de tous mes doucments par moi-même et à leur demande mi-février 2011.

2008

- 04/01/2008 : Un ami flic à Paris vient passer la soirée et la nuit chez moi afin que je lui fasse constater l'environnement qui est devenu le mien. A cette occasion, il me dit qu'il a un collègue de boulot sur Paris qui travaille à la Brigade de Répression du Proxénétisme à qui il pourrait s'adresser pour savoir si le simple fait d'aller voir une dame de joie et/ou de discuter avec elle pouvait entraîner de telles conséquences, ce que toutes les personnes à qui je le raconte réfutent en raison du caractère courant aux quatre coins du monde des actes de ce type.
- 05/01/2008 : Le lendemain sur le chemin du retour, je suis alors au volant et lui à côté, un collègue de boulot lui apprend en direct le « Suicide » de ce même flic de la BRP (Sujet 1 de forum, sujet 2 de forum & article dans LeParisien puis un autre ici... en double ?...) à 33 ans (33...) près de la gare de Gagny (Lorsque vous avez "gagné" contre le pouvoir, c'est qu'il ne peut rien faire d'autre que vous abattre).
N.B. : Cet homme, que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam, a été promu à ce poste seulement quelques semaines avant le drame. On peut donc légitimement se poser la question du réel hasard de cette promotion et des objectifs du pouvoir à ce moment en la réalisant (Obtenir mon suicide ? Créer un scénario ? S'amuser ?). 
- Mon état d'esprit : Impossible que cela soit du hasard, je pense alors que le lien est plus qu'évident même si je ne saurais l'expliquer et suis dans tous mes états. La pression (Harcèlement en réseau/Gang Stalking : Des milliers de spam de médicaments remplissent ma boîte mail, des mails arrivent avec en bas des messages subliminaux dans ce genre « 5U1C1D3 » etc., je suis klaxonné, suivi, traqué partout où je vais, de jour comme de nuit...) qu'ils me mettent est alors à son comble et je me dis qu'ils veulent me descendre.
- J'appelle quatre commissariats différents, rédige des courriers au Président, au Premier Ministre, au Ministère de l'Intérieur, de la Justice, aux voisins etc. que je n'enverrai jamais (faut avoir du cran pour le faire en risquant de compromettre son avenir).
- Au vu de l'immense pression qui pèse notamment sur ma vie et constatant le grand nombre de personnes de mon entourage changeant de comportement semblant savoir des choses, je commence à rédiger publiquement des statuts MSN sur mes états d'esprits, mes ressentis, mon vécu.
- Début janvier 2008 : Consultation chez le médecin, complètement abattu, afin de trouver une solution pour mettre fin à mes jours mais il me persuade d'aller parler avec un psy ce que j'accepte de faire une seule et unique fois, lui expliquant le problème exactement tel qu'il est en lui disant de se souvenir de mon nom, car un souci d'une telle ampleur ne peut pas rester dans l'ombre indéfiniment. Aucune suite ne me sera donnée à cet entretien à la clinique des Trois Solliès.
- Mi-janvier : Je me reprends, m'accroche et tiens bon, grâce aussi à mon entourage en me disant que je n'ai rien fait pour mériter cela, tout en gardant un doute en moi sur tout ça, avec de nombreuses sorties entre amis, tout en dépeignant la situation de manière de plus en plus négative envers eux (dans ce genre de situation soit c'est vous soit c'est eux) par écrit toujours sur un PC jamais connecté à Internet dans une chambre fermée à clé dès que j'y suis plus, aiguisant par la même mon sens artistique/poétique comme à l'accoutumée (A ce moment, la chanson Eye in the Sky de 1982 pourrait bien avoir son mot à dire...).
- Mi-janvier-avril 2008 : Sport, jeux vidéo en ligne jusqu'à pas d'heure (la nuit est d'un calme olympien des plus appréciables quand vous êtes une Cible Individuelle), sorties entre amis et je tente de reprendre une activité normale après ce passage très difficile. Trouver un emploi semble relever du parcours du combattant après avoir refusé de s'entretenir avec les deux hommes en noir, comme cela m'a été présenté grâce à la scène effacée du film Quatre Frère par eux quelques jours après leur passage. Je rappelle qu'à cette période le harcèlement en réseau est toujours d'actualité est le restera jusqu'à la fin de mes jours même s'il prend des formes différentes selon les moments.
- Avril 2008 : J'appelle un ancien collègue de fac chef de brigade d'une gendarmerie pour lui expliquer la situation, sans la moindre suite évidemment, qui me dira entre autres qu'il est impossible de mettre un gendarme derrière chaque citoyen (Je sais maintenant qu'il ne pouvait pas ne pas savoir à ce moment à qui ou quoi je faisais référence).
- Avril 2008 : Ils réussissent, à force de passages étonnants devant mes yeux, à attirer mon attention sur le fait que les plaques de véhicules qui ont un comportement non standard autour de moi sont à considérer. Les deux premières plaques m'ayant fait tilt et réfléchir étaient une xxAVC83 (quand je planchais sur le pincement à l'arrière de ma tête) et xxXP83 (quand je planchais sur mon PC qui cramais, et crame toujours, largement plus souvent que la moyenne malgré des compétences en informatique elles aussi supérieures à la moyenne).
- Juin 2008 : L'oncle d'un ami veut aller avec moi voir cette dame de joie pour en discuter, mais sans succès, elle n'y sera pas à notre passage, puis me propose de montrer la liste de plaques d'immatriculation que j'ai relevées à une connaissance chef de brigade de gendarmerie d'un village proche (mais rien ne ressortira de cette recherche).
- Août 2008 : Je pars en vacances en Bulgarie et constate que le souci est le même, principalement en ce qui concerne la traque mais pas sur le harcèlement, faut le voir pour le croire.
- Septembre 2008 : Je fais une sortie en mer en bateau avec des collègues de boulot et confirme que même les "waters sont closed" (sketch Elie Semoun&Dieudo dès 2:29) en étant par exemple gentiment raccompagné jusqu'au port au retour, dès fois que. 
- Septembre 2008 : Sans emploi pendant quasiment un an, après avoir été éjecté de Décathlon Grand-Var sans signer le second contrat qui m'était pourtant promis (j'apprendrai quelques mois plus tard que mon "supérieur" a eu dans la foulée, je cite, "THE" promotion), il me tombe du ciel un petit boulot (26h/sem) dans une école à côté de chez moi dans le cadre de mon harcèlement qui, à ce moment-là, s'axe sur la pédophilie, thème très en vogue en ce moment (Michael Jackson dès 1:50), que je suis presque obligé d'accepter malgré le fait que je ne souhaite plus travailler dans le scolaire étant donné que je m'y suis orienté uniquement à cause de mes problèmes visuels, en partie résolus avant le passage des deux MIB. J'ai consulté de nombreux collègues avant de m'y engager car il est clair que c'était le genre d'emploi que j'aurais pu facilement assurer avant même d'avoir le bac, que je n'y apprendrai donc pas grand-chose, que la rémunération était insuffisante pour faire le moindre projet et que cela ne correspondait en rien donc à mes aspirations personnelles. Le harcèlement prend aussi forme dans le cadre de mon travail, tout ceci sera précisé au fil du temps.
- Septembre 2008 : Une personne de ma famille se fait ramener régulièrement par un 4x4 immatriculé 357BRP83 ! Il faut vraiment l'inventer... Ils n'ont aucune décence sur rien (357 fait référence à une arme à feu, en l'occurrence au 357 Magnum, et BRP à la BRP, pour ceux qui n'auraient pas compris le lien avec le suicide du 05/01/2008).
- Décembre 2008 : Ils frappent un grand coup persécutoire sur une journée bien précise, avec par exemple une voiture de flics garée avec trois bonhommes qui me regardent méchamment alors que je vais donner un cours à une jeune élève de CFA, une dame de joie (la même ?) qui sur le chemin me fait signe à l'endroit exact de celle du 06/07/2007 avec le sourire dans le même camion, certains voisins et des passants me regardent méchamment, étrangement, avec un sourire narquois, ne me disent pas bonjour (c'est régulièrement le cas depuis le passage des MIB mais sur cette journée c'était l'apothéose) etc. Ils arrivent donc une nouvelle fois à me faire craquer mais juste quelques minutes avant que je me reprenne, alors en route pour Marseille et un énième test, concours, entretien afin d'intégrer cette fois-ci une banque.

2009
 
A peine relevé de ce harcèlement plus vrai que nature, car très certainement que ceci n'est que du cinéma, de l'esbroufe, mais à vivre, croyez-moi, quand vous ne connaissez pas la réalité de l'organisation du monde qui vous entoure, c'est IM-PRE-SSION-NANT, ils enchaînent de suite avec des nouveaux thèmes de persécution (accidents de voiture etc.), aucun répit, c'est la guerre internationale.
- Mai 2009 : Première discussion avec le pouvoir secret par personne interposée (un ami qui porte, AUCUN HASARD, le même nom de famille que moi) :
   - Moi : « Victimes de leur réputation, manière de faire et façon d'être »
   - Lui (Eux) : « Sans pour autant l'avouer »
   - Moi : « Oui mais ça fait quand-même plaisir à entendre »
   - Lui (Eux) : « Et merci d'en avoir discuté ! »
J'avais des centaines d'exemples de conversations comme celle-ci capturées et sauvegardées sur mon PC pour preuve, avant que je n'accepte leur proposition et supprime tout (février 2011). Mais au final ceci n'est pas bien grave puisque le problème, comme peut le dire dans une interview Marie Laforêt qui est elle aussi une cible du pouvoir : « On a des dossiers entiers de preuves, mais PERSONNE ne veut les voir ».

N.B. : Je pense sincèrement que cette première phrase marquée par moi leur a plu. Cela montre un état d'esprit dans lequel vous semblez affirmer que s'ils s'étaient comportés de manière plus adaptée, pertinente, à la situation précise qui était la mienne à l'époque, les évènements n'auraient pas forcément tourné aussi négativement. Et c'est ce qu'ils souhaitent apparemment par-dessus tout (après le fait de se taire) : Que vous ayez confiance en eux, que vous leur trouviez des circonstances atténuantes, que vous les preniez pour autre chose que pour ce qu'ils sont réellement, c'est-à-dire des diables. Il est alors possible qu'à partir de ce moment-là ils tentèrent de me mettre sur la voie qui leur convenait afin que je leur serve à quelque chose, comme c'est le cas pour tous en général mais plus précisément pour certains cas qu'ils déterminent selon leurs critères. C'est pour cette raison certainement que je vais dans la foulée avoir une proposition d'emploi, une petite amie, des conciergeries de collègues et des communications de plus en plus développées (mais jamais assez à mon goût). c'est tout votre environnement qui converge vers un même objectif. 

Un nouvel emploi m'est alors proposé en juin 2009 dans mon village toujours dans ce même domaine dans lequel il semble que l'on souhaite m'enfermer alors que l'on m'y persécute et que je fais tout par ailleurs pour en changer (mais bien-sûr sans succès). J'envoie alors une lettre à une collègue du village qui m'a aidé professionnellement en disant que je n'accepterai pas de postuler à celui-ci qui semble en tout point m'être « réservé » car on essaie de me faire passer pour ce que je ne suis pas et ne serai jamais, en remerciant évidemment cette personne des plus sincères envers moi de tout temps, a priori. Et il semblerait qu'ils l'aient mal pris à en croire les évènements qui suivent...
- 20/06/2009 : Ils l'ont annoncé, ils l'ont fait, accident de voiture le jour même de la date anniversaire du décès de mon père, c'est le genre de leurs coïncidences, puis, voiture à peine réparée, accident du même type la semaine suivante avec la même voiture pour un proche, pour moi contre un chien, pour le proche contre l'arrière d'une voiture identique à la nôtre dont la conductrice habite près de chez nous alors que cela se passe à plus de 20km. Voici quelques-uns des signes annonciateurs de ce qui allait arriver :
 
- Tag de couleur bleue sur le pont entre les deux ronds-Points de Cuers, sortie autoroute 10 : « Attention la route, danger, danger » ;
- Pots de peinture éclatés sur les routes que j'emprunte fréquemment faisant référence au sang que laissera le chien au sol après avoir été percuté (c'est dire si l'humanité chez ces gens est grande) ;
- Les gens semblent vérifier leurs voiture à mon passage, d'autres prennent en main et soulèvent leur ceinture de sécurité à mon passage, des voitures accidentées me passent devant régulièrement ;
- Des pubs sur le net pour des assurances auto en pagaille ;
- Des plaques d'immatriculation AGF, AXA, GMF me sont mises sous le nez en réel et en virtuel...
- Trois graffitis noir en haut, à gauche et à droite sur le pont juste après lequel a eu lieu mon accident, le premier des deux, disant "NON" étaient présents avant, puis, lorsque j'ai eu l'occasion de repasser sous ce même pont les inscriptions avaient été barrées et de nouvelles avaient été rajoutées "aaa". Je m'étais séparé des photos prises mais en voici une reconstitution. Je ne sais pas si les inscriptions s'y trouvent toujours, mais c'est possible. Ces trois "NON" trouvent forcément leur source dans mon histoire avec eux, je pense qu'on pourrait donc les attribuer aux deux mails où je n'ai pas appelé le numéro que l'on me demandait et à la fois où j'ai refusé les deux hommes, ce qui ferait trois refus envers leurs demandes. Les trois "aaa" pouvant avec justesse être interprété par des rires de psychopathes ;
- Et une multitude d'autres petits signes qui constituent la base du Gang Stalking/harcèlement en réseau permanent que seule la cible peut interpréter car elle a été conditionnée pour cela, même si l'entourage en perçoit forcément une partie.
Aussi, en bas d'un panneau d'autoroute indiquant la "sortie 6" (Message : Sortie de la matrice mise en place par le 666, ou le mensonge patent ?) a été tagué de manière peu lisible mais facilement interprétable, le nom et le prénom de la collègue à qui j'ai adressé ma lettre... (photo)

Mai 2009 : Début du contrôle mental généralisé (!)

Après un statut MSN des plus évocateurs "Life is a bitch and then you die", un autre statut MSN du contact collabo le plus actif depuis un an est à relever sur ce qui se met en place autour de moi à ce moment : « Voilà, c'est bien fait pour lui et il comprendra jamais ». Tout mon entourage prend part au harcèlement mais sans s'en rendre compte ! Du rêve éveillé, dixit le film avec Tom Cruise Vanilla Sky, confère aussi The Truman Show et surtout Le Témoin du Mal, c'est la même chose dans la vie racontée via le cinéma par ceux-là même qui en sont à l'origine car ils détiennent hollywood qui semble être pour eux un moyen d'expression artistique de leurs réalisations, observations, quotidiens). Sans savoir exactement, même aujourd'hui en août 2014, par quel moyen une telle chose est possible, une conciergerie au moment où je me creuse la tête à ce sujet est peut-être à considérer : "We are all one !" ("Nous sommes tous un !"). On y survit de cette manière : « Au mind control, répondez par le self control ». Facile à dire...
 
- 13/08/2009 : Je conclus avec une fille rencontrée sur le net avec laquelle on va littéralement m'enfermer pendant plusieurs années (13...), ça aussi faut le vivre pour le croire, mais à m'écouter le raconter, éléments probants à l'appui, j'aurais pu créer le doute dans le plus sectaire des esprits.

Octobre 2009 - Février 2010 : Tentative de « réconciliation », demande de se taire et d'avancer comme si de rien était
 
Les messages de concierges vont bon train : "Si tu avances tu meurs, si tu recules tu meurs, alors avance !", "Si tu savais combien... tu pouvais avoir confiance" (et tout cela par des collègues plus ou moins proches...), "On pardonne mais on n'oublie pas !" (Presque la devise des anonimiaous que je ne connaissais pas à l'époque et qui dit qu'ils ne pardonnent pas non plus) etc.
- Octobre 2009 : Je crie haut et fort chez moi que je vais me déshériter de ma mère en prenant rendez-vous chez le notaire de Puget-Ville qui, dans la semaine suivante va tout bonnement quitter l'Étude et changer de profession !
Ils me prouvent au quotidien qu'ils lisent dans les pensées (un an et demi pour finir par en être certain tellement ce fut extraordinaire, déroutant, bluffant). Je me rends alors compte que l'histoire avec la dame de joie n'était que du vent, surement un prétexte pour me mettre la main dessus, car s'ils lisaient dans mes pensées à l'époque rien n'a pu leur échapper sur mes intentions, mes actions, ma vision des choses. De plus, ceci est confirmé par le fait que rapidement après ma prise de fonction en informatique à l'école du village d'à côté, pas moins de quatre dames de joies différentes vont être installées entre chez moi et mon lieu de travail de sorte que tous les jours j'y passe devant. Cherchaient-ils alors à être encore plus ennuyés par moi dans ces conditions ou cherchaient-ils à me faire déraper une fois de plus pour que cela me porte préjudice, par exemple pour ce qui est de ma réputation ? L'objectif était bien-sûr négatif, des pièges dans lesquels ils souhaitaient me (re)faire tomber à ce moment-là. Si l'on rajoute à cela les éléments suivants que j'ai récoltés dans ma vie précédente et dans mes échanges ultérieurs :
- Plus de la moitié de mes collègues masculins s'y sont rendus au moins une fois sans aucun souci et certainement pas de mon type ;
- Un proche de la famille s'est marié avec une prostituée sans souci par ailleurs ;
- Un ami d'une personne de la famille a passé plus de quinze ans à ne fréquenter que des dames de joies, à discuter avec et parfois même sans payer ;
- Si vous deviez des ronds à ce type de personnage, je peux vous assurer qu'ils les auraient obtenus.
- etc.
... il est alors clair que c'était un traquenard monté de toute pièce dans lequel ils ont réussi à me faire sauter à pieds-joints...

2010
 
Certains de mes contacts essaient de me faire comprendre l'incompréhensible sur les messages que je reçois, de discussion ou persécution : « Mais nous ne sommes que des concierges... », « Spectateur du désespoir... » etc.
- Février 2010 : Alors qu'ils essaient par tous les moyens d'obtenir mon calme, ma docilité face à quelque chose qui me tourne autour et me harcèle, et surtout de me dissuader de réaliser un ou plusieurs livres, parallèlement, j'ai toujours droit à des propositions d'emploi uniquement dans le scolaire, en contact avec les enfants, avec impossibilité de choisir ma petite amie (si j'avais encore mes listings de contacts et conversations sur les quatre ou cinq différents sites parmi les plus en vogue à l'époque, je vous le prouverais), toujours traqué, persécuté, épié, les risques d'accidents sont toujours présents etc.
Dans ces conditions, je me pose énormément de questions qui restent sans réponse, face notamment à ce décalage entre les paroles et les actes (ma vie est toujours dangereuse, piégée, bridée, manipulée, épiée et orientée) ce qui me pousse à une certaine impertinence, moquerie, envers eux dans mes discussions, souhaitant qu'on me lâche la grappe car je ne vois pas en quoi je pourrais leur être si important et ainsi justifier un tel engagement de moyens matériels, technologiques, financiers et humains. De leur côté, eux aussi font preuve de cynisme avec par exemple un "Fuck off and wazzzaaa !" ("Va te faire foutre et qu'est-ce qu'il y a !"), qui me sera refait un an plus tard exactement mais cette fois-ci au cours d'un repas, seul chez moi, par télépathie synthétique...
Ils le prennent mal et m'annoncent la « reprise » (continuité oui !) des hostilités ("[...]signé les problème^2") avec dans la foulée la famieuse intervention chez la dentiste, quatre ou cinq risques d'accident évités, des propositions indécentes, des tentations néfastes de toutes parts etc.

Ceci dit en même temps je commence, grâce notamment à mon temps libre, à faire des recherches sur toutes les composantes de notre monde (sachant par ailleurs que j'avais failli intégrer le DESS Gestion de la Planète à Sophia-Antipolis) afin d'essayer de comprendre ce qui ne tournait pas rond autour de moi, pourquoi et comment cela fonctionnait. Je créai des dossiers et fiches sur tout, entrepris l'achat d'une centaine de bouquins (Noam Chomsky, Jean Ziegler, association ATTAC, Eric de Montgolfier, Sophie Coignard, Roberto Saviano etc.), discutait avec tout le monde de tous les sujets même les plus tendus comme les évènements du 11 septembre pour lequel je jetais le doute même dans les esprits les plus conditionnés. Et il parait que :


Alors peut-être que cet élément-là aussi a participé à entraîner la programmation de ma destruction qui va suivre ("Les humains ne sont que des récepteurs tant qu'ils n'ont pas conscience d'eux-mêmes, seul moment à partir duquel nous pouvons commencer à émettre, tu émets : t'es grillé !").
- 18/02/2010 : Date de la famieuse et suspicieuse intervention chirurgicale chez une dentiste, pour laquelle j'ai rédigé des sujets sur de nombreux forums (au moins 10000 vues en tout, la liste figure sur cette page, un sujet sur ce forum dentaire et sur ce forum conspirationniste, car le problème n'est pas abordé de la même manière sur l'un ou sur l'autre...) que j'ai aussi envoyé au Conseil de l'Ordre des Chirurgiens-Dentistes du Var (sans qu'ils n'y trouvent d'erreur de déontologie...), sur laquelle le pouvoir attire étonnamment beaucoup mon attention ("Les dentistes sont payés 15000¤ pour t'implanter", création du profil "Micro Chip" avec lequel je serai en contact pendant des années...). En effet, en lien avec toutes les manifestations de torture qui débuteront quelques mois plus tard, quel intérêt pourraient-ils bien avoir à me mettre sur la voie de la résolution du problème, si ce n'est d'essayer encore et encore de me berner ? L'objectif est donc certainement, puisque c'est toujours d'actualité en 2014, de faire en sorte que je tombe dans un énième piège en essayant d'attaquer la dentiste en justice ou de crier sur tous les toits que j'ai une micro-puce alors qu'il n'y a rien dans ma dent ni dans ma mâchoire (de détectable...).
J'ai tenté dernièrement de faire un retour sur les profils des concierges dans mes contacts Facebook, qui m'avaient à l'époque fait passer des messages pour annoncer ce qui allait se passer et se passait autour de cette intervention chez la dentiste ("La petite fée aux mains d'argent en train de signer", "J'ai des étoiles dans les noeils", etc.), afin de retrouver ce que j'ai fini par détruire l'année suivante à leur demande, mais sans succès. Il semblerait que sur cette période tous les statuts postés par ceux-ci (pas tous, on peut repérer qui est dans le coup et qui ne l'est pas mais on doute de tout le monde étant donné ce qui permet d'obtenir le contrôle mental) aient été effacés. Par rapport à l'idée du paragraphe précédent, cela me laisse à penser qu'il se serait effectivement passé quelque chose en rapport avec ma torture technologique, en dehors des désagréments plus ou moins bénins listés dans mes sujets, lors de cette intervention. Micro-puce dans la dent ou la mâchoire ? Nano-particules dans la longue injection anesthésiante ? BioAPI ? Je n'en sais strictement rien. Je cherche, depuis plus de trois ans maintenant.
Avec la vision globale du problème et mes recherches, j'ai fini par comprendre que durant cette période ils essayaient alors d'obtenir mon calme pour m'assassiner tranquillement, sans que je ne le crie sur tous les toits et de manière donc faussement accidentelle ou faussement naturelle, pour limiter la casse que je pourrais leur faire. Extrait des paroles de la chanson Eye in the Sky d'Alan Parson : "I can cheat you blind" ou "Je peux te tromper sans que tu n'y voies que du feu" et "The sun in your Eyes, Made some of the lies worth believing" ou "Le soleil dans tes yeux, Fait que de nombreux messages te sont crédibles" par exemple.

Avril 2010 - Mars 2011 : Demande incessante de jeter mes documents et contre un retour à la normale
 
Ils entreprennent de tenter de faire en sorte que je me sépare de tous mes documents, écrits papiers, informatique et pièces à conviction en me le faisant savoir par tous les moyens qui sont les leurs, ce que je ne compte pas faire évidemment à ce moment-là sauf à retrouver une vie correcte, en concordance avec que je souhaite, avec de la liberté et du hasard, ce qui est totalement l'inverse (et ce depuis toujours et pour toujours malheureusement).
- Mai 2010 : Je me procure un Pentium 3 sous Windows 98 (du matériel antérieur à la création du wifi) sans connexion Internet ni connexion sans fil afin de taper mon texte sans qu'ils puissent interagir et donc le modifier, récupérer ou voir, mais ils me montreront que c'est quand-même dans leurs capacités, ça aussi faut le vivre... Par exemple, je sauvegardais chaque jour une capture des statistiques de mon document Word (nombre de mots, lettres etc.), que je retrouvais différent le lendemain après avoir passé la nuit auprès de l'ordinateur semble-t-il éteint...
- Juin 2010 : Alors que joue au poker en ligne, ils me montrent qu'ils arrivent sans aucun souci à manipuler le hasard et me faire perdre ou gagner quand ils le souhaitent. Par exemple, le joueur "chess_baby" se connectait à chaque fois exactement au cours de la main que j'allais perdre (ce que l'on peut traduire par un « Echec bébé ») ou encore "guignol" (pour l'idée d'être une marionnette dont on fait ce que l'on veut, ce qui est d'autant plus vrai dans le virtuel).
- 15/08/2010 : Accident de VTT prémédité, annoncé, impressionnant mais sans gravité.
- 18/08/2010 : La seule et unique fille qui aura daigné me rencontrer dans tout l'été de recherche intensive sur le net, avait cette adresse mail : angedelanuit@xxx.x, préfigurant ce qui allait être l'essentiel de ma mise à mort tout juste plus d'un mois après.
- 13/10/2010 : Début de la destruction sonore de mes nuits, et donc de ce que l'on appelle la torture électromagnétique, en premier lieu par le voisinage (de sorte que je les prenne à partie). Leur refus à ce moment de coopérer avec moi afin de réduire les nuisances sonores (je leur propose clé en main de leur acheter set de table en tissu/mousse, fond d'évier en plastique, patins de chaises et tables etc. et de les entretenir au besoin gratuitement) en dit forcément long sur la situation. Dès lors, ils tentent visiblement de me monter contre les autres de la pire manière qui soit, ce qui doit marcher dans un bon nombre de cas, afin de passer inaperçus, comme dans le film Le Témoin du Mal, que vous devez avoir vu si vous souhaitez réellement avoir une illustration assez fidèle de la situation. Les dates n'étant jamais choisies au hasard, le 13/10 est connu pour avoir été la date de l'arrestation des Templiers en France, peut-être un lien qui sait ?
- 06/12/2010 : Gros bruit d'effondrement alors que je dors chez ma copine avec qui je suis, après plusieurs ruptures de ma part, depuis environ 1,5 an, avec réveil en sursaut et symptômes d'une AIT (gros pincement au c½ur, froid et fourmillements dans l'épaule et visage gauche) qui aura pour effet de me faire la quitter (pour la troisième fois tout de même). Je la croirai à l'origine de cette manifestation pendant plusieurs mois en particulier à cause des changements dans sa chambre à ce moment précis alors que par ailleurs rien n'avait bougé d'un centimètre, même pas la poussière, durant toute notre relation. Cet évènement marque le début des pincements et autres sensations désagréables au c½ur, toutes artificielles, électrocardiogramme parfait à l'appui. Par ailleurs, malgré ces "symptômes" qui laissent penser à un risque de crise cardiaque imminent, je faisais régulièrement des trails à ce moment-là, quasiment tous les après-midi, de plusieurs dizaines de kilomètres dans les collines environnantes et cet évènement n'aura absolument rien changé à mes performances, à mon endurance, ni même à la récurrence de ma pratique.

2011
 
- Février 2011 : Consultation d'un cardiologue et de ma médecin généraliste qui, avec un électrocardiogramme « dans les limites de la normale », ce qui n'est pas très grave en regard de ce que je décris comme sensations, me disent que j'ai un c½ur de sportif et que je peux rentrer chez moi, ce qui, en regard de mon activité physique est plutôt concordant. Le jour où je sors pour prendre la voiture et aller réaliser ce fameux ECG, alors que l'on ne se salue plus avec la vieille voisine, elle entrouvrira furtivement son portail pour me lancer un "bonjour" assorti d'un sourire nerveux et le refermer aussitôt. Si vous n'avez pas compris là qu'ils essaient de me monter contre eux de toutes les manières possibles (collaboration consciente, leur comportement et façon de faire a clairement changé et ils refusent toute tentative d'amélioration, inconsciente, ils sont forcément sujets comme tout le monde au contrôle à distance, et manipulations, par exemple en envoyant des bruits directement dans mon cerveau par télépathie synthétique pour me faire croire que ce sont eux)...

Février-mai 2011 : Documents jetés puis contact d'éditeurs, journalistes tv, radio, internet (sans succès) et début des recherches


- Deuxième quinzaine de février 2011 : Sous la pression constante me proposant de faire table rase du passé et de redémarrer, sans capacité physique de travailler, avec des soucis de sommeil puis cardiaques extraordinaires totalement ignorés de la médecine et imparables, sans petite amie, dans l'incompréhension de l'entourage, sans aide d'aucune sorte, sans assurance concernant l'intégrité de mes écrits informatiques (qu'ils peuvent manipuler à distance) et papiers (ils peuvent s'introduire à mon domicile), ne sachant plus quoi faire, j'entreprends de commencer à brûler mes écrits papier, ce qui a alors pour conséquence de leur faire me passer des messages paradoxaux du type « On se brûle soi-même ! » en même temps que « Aller on continue, il en reste ! », "Je vous ai eu, mais je ne voulais pas vous avoir" etc. Je ne sais alors plus à quel Saint me vouer et finis donc par détruire tout ce qui était physiquement en ma possession mais sans amélioration aucune, c'est même l'inverse qui va se passer : Une semaine entière de nuits blanches (mais sans bruits ou presque cette fois-ci...) en guise de mise en bouche. A partir de cette fameuse semaine, je n'aurai plus jamais la capacité de faire du sport au-delà de quelques kilomètres de marche, quelques mouvements debout et étirements.
L'intensification du triptyque torture-persécution-isolement doit surement avoir comme principal objectif à cet instant, alors que bien souvent on cherche à obtenir quelque chose de vous par la torture, le sempiternel suicide qui semble-t-il arrange le pouvoir dans bon nombre de cas.
 
- Mars 2011 : Au vu du foutage de gueule, j'arrive tout de même à récupérer des éléments informatiques supprimés, dont le document principal de plusieurs centaines de pages qui constituait comme un journal intime, avec lequel je vais tenter d'avertir tous les médias (radios, télés, journaux papiers et Internet, éditeurs etc.) mais sans succès aucun... En même temps, je peux voir passer des messages du type "Osez, osez, Joséphine, personne ne s'oppose à la Nuit...", en effet... (exemple de mail envoyé)
- Avril 2011 : Face à ce mutisme et désintérêt apparent de tous pour mon histoire, ils arrivent alors à obtenir de moi, toujours pareil en me faisant passer des messages, la suppression quasi-totale de tout ce qui aurait pu prouver ce dont j'étais victime (le reste des documents informatiques, adresses mail laposte.net et hotmail.com, comptes sur sites de rencontres, comptes de jeux vidéo, listings papier des appels passés SFR, pages d'agenda annotées, mon silence etc. etc. etc.) mais cela n'aura aucun effet positif sur ma vie, mon harcèlement et surtout la torture.
Je prends donc conscience que (Enfin ! C'est-à-dire que leur logique défie tellement tout ce que vous avez pu rencontrer dans votre vie et le souci dure tellement dans le temps), comme le dit DMX dans une de ses chansons : « Now I know, only I can stop the rain » ("Maintenant je sais que je suis le seul à pouvoir arrêter la pluie"), comprendre par-là que la seule et unique solution pour arrêter toute cette haine est de mettre fin à ses jours. Sans cela, va falloir être fort et tenir car leur ligne de mire est la mort et ce depuis bien longtemps mais sans l'avouer évidemment, et c'est bien ça le problème sinon j'aurais agi différemment, afin de passer inaperçus comme dans la majorité des cas.
Pour me prémunir de la torture et essayer de trouver un repos réparateur, je teste toutes les pièces de ma maison, achète une tente et essaie le jardin, dors chez des proches (famille et amis), dépense près de 600¤ en nuits d'hôtels, dors plusieurs nuits dans ma voiture, m'allonge directement dans la nature en plein jour etc. mais rien n'y fait, ils arrivent toujours à m'atteindre mettant à mal mon sommeil comme jamais j'aurais pu imaginer. Sauf peut-être les fois où à la dernière minute a été décidé de dormir à un nouvel endroit, mais c'est à peu près tout, et ce sera le cas jusqu'à la fin, il parait que personne n'a encore réussi à se préserver de leurs ondes, et c'est évidemment mon cas (lien vers page de mon site).
- Mai 2011 : Sous les feux incessants et dans une impasse dans laquelle rien ne semble possible, je comble le temps des moments où je suis valide comme je peux et me mets à lire un livre en particulier, qui m'est prêté par un proche (Mais où est le hasard dans tout ça ?!!!), La Nouvelle Encyclopédie du Savoir Absolu et Relatif, d'où me viendra un déclic et même quelques larmes ainsi qu'une vidéo interview de Dieudonné qui me feront redresser la tête et lanceront une fois pour toutes le début de mes recherches, inscriptions et finalement rédactions sur le net et décodage d'une partie du monde dans lequel nous évoluons.
Au cours de ce mois, afin d'officier sur le net, création de mon pseudo qui s'explique comme suit :
   - « Illuminés » car ils m'ont fait passer le message pendant un long moment que je n'avais pas la « lumière ». J'en ai donc conclu que eux oui ;
   - Après m'être levé deux matins d'affilée de l'hiver 2011, en pleine période de torture technologique à domicile avec la moitié haute du corps brulante comme si j'avais passé une après-midi entière au soleil d'un 14 juillet, le nom de « Brûlé » m'est venu.
 
- 11/05/2011 : Création d'un compte Facebook dédié pour éviter d'avoir à mettre sous les yeux de mes contacts personnels des infos qui les dérangent ou dont ils se foutent.
 
Juin 2011 : Eurêka général de mon histoire & Début de mes activités Internet dissidentes et de divulgation de mon histoire

C'est avec un immense soulagement (fin quasi-totale de mes colères sporadiques, mais intenses, apparues après les seconds « attentats » du 11 septembre sur ma personne... après la maladie de l'écrivain, les yeux...) que je parviens à découvrir un pan entier de la vérité : Mes soucis étaient largement antérieurs à mon dérapage de l'été 2007 qui n'en était que la conséquence attendue. Les signes ne trompent pas, tout ce qui leur a servi à me harceler et « communiquer » avec moi pendant ces dernières années a fini par prendre forme dans ma tête et m'a éclairé une grande partie de notre passé, le mien et celui de ma famille en même temps qu'une partie de la réalité du monde dans lequel nous vivons. Dans ce cadre, j'ai imaginé un autre futur possible pour moi dans le cas où je n'aurais pas mis le pied là où, dans une existence ni biaisée ni bridée en amont, l'idée ne m'aurait même pas traversé l'esprit : Et si je n'avais pas posé le pied "on the dark side of the moon ? Par ailleurs, si étranges que ces signes puissent paraître et notamment les interprétations que j'en fais, la Vérité étant ce qu'elle est je vais tout de même en dresser une liste descriptive permettant d'appréhender l'emprise qu'ont ces forces occultes sur mon destin mais surement aussi sur nos destins. Ces découvertes s'échelonnent sur plusieurs années, de cet "Eurêka" jusqu'à aujourd'hui (été 2014), tout ne m'est pas apparu d'un seul coup, et j'en découvre encore régulièrement. La règle maitresse demeure toujours le doute, je suis un chercheur de vérité, la seule chose qui me reste encore, pas un prophète. En espérant bien-sûr que cela éclairera les lanternes des lecteurs les plus en quête de vérité et ouverts d'esprit, mon objectif en réalisant tout ça est en premier lieu l'avancée de l'humanité dans le bon sens, et non pas ma sauvegarde, salvation ou même rémunération.
- Juin 2011 : Création d'un compte Youtube et Dailymotion
- 25/06/2011 : Création du site E-monsite (le premier qui m'est sorti sur Google car l'objectif était de dévoiler le plus vite possible)
- 28 et 29/06/2011 : Création des profils sur les forums conspirationnistes qui m'acceptent (ONCT, Planète-Révélations, LePeupledelaPaix, RCDNM, NNSPS etc.)
- 07/07/2011 : Création du blog (le premier qui m'est sorti sur Google : Skyblog),
 
 
-------------------------------------------------------------------------------------------
 
C'est à partir de là que commence mon blog au jour le jour, avec l'intro et l'article du 15 juin 2011, qui avec tout ce que j'ai décrit et consigné ici ne saurait en aucun cas être exhaustif d'autant plus que si j'interprète forcément des éléments du hasard de la vie comme des persécutions, l'inverse est aussi vrai, toutes leurs sollicitations ne m'atteignent pas, par ailleurs certaines restent en ma mémoire et ne sont comprises que des mois après leur réalisation. Vous pouvez donc choisir de continuer le rapide tour d'horizon des années à venir ci-dessous, sachant que j'indique les liens vers les articles pour entrer dans les détails, ou entamer la longue lecture des articles du blog dans l'ordre.

-------------------------------------------------------------------------------------------

- Juillet 2011 : Au dernier recensement, Puget-Ville, le village qui m'a vu naître et grandir, comptait, tenez-vous bien, 3666 habitants ! Faut vraiment le vivre, avec une centaine de personnes, dans la salle polyvalente lors d'une réunion de mise en place du PLU, qui sont restées de marbre pourtant je ne suis pas sûr que ça ait échappé à beaucoup de monde... (article) Au moment où je reprends la rédaction de cette version chronologique de mon histoire, début août 2014, je reçois ces trois mails dont les objets sont plus que parlant à ce sujet, ce à quoi ils m'ont largement habitué en ces longues années de communication majoritairement persécutoire. J'aurais donc certainement l'occasion de rajouter des éléments nous concernant dans le proche avenir.
 
- Fin 2011 - Début 2012 : Sans pouvoir donner de date précise d'autant plus que l'information ne semble pas trouvable sur le net, le garage Peugeot de Cuers qui a réparé par deux fois la voiture accidentée en juin 2009 a été "victime" d'un incendie qui a semble-t-il tout détruit. S'il y a un lien avec nous et le fait que j'ai détruit mes documents quel est-il ? De toute façon notre police d'assurance est à mon avis suffisamment claire et je la publierai s'il le faut.

2012
 
Étant incapable de travailler à horaires réguliers au vu des contraintes engendrées par les attaques, je décide de démarrer une activité indépendante de réparation informatique me permettant de travailler quand je suis valide.
- Janvier-Mai 2012 : Alors que les évènements semblent légèrement se calmer, en apparence du moins, ils essaient une nouvelle fois de me faire abdiquer de mes réalisations en me laissant miroiter un retour à la normale.
- Mars-Mai 2012 : Brûlures aux avant-bras très contraignantes notamment lors de la frappe au clavier et des manipulations de la souris.
- Mai 2012 : Suite à une annulation de changement de fournisseur Internet, je passe deux semaines sans connexion au réseau ce qui aura pour effet de me mettre à créer des enregistrements audios dans lesquels je raconte la même chose que dans mon blog et reprise de l'écriture du livre (Une cinquantaine de pages).
- Juin-Juillet 2012 : Intensification des tortures de sorte que je n'arrive plus du tout à me lever avant 12-14h, sur fond de sauts de mémoire nocturnes et diurnes (causés par toutes les sollicitations de mon harcèlement/torture : auditives, visuelles et surtout les imparables kinesthésiques) de sorte que j'aie de plus en plus de mal à rédiger, mettre mes idées en forme.
- Nuit du 13/07/2012 au 14 : Déformation (annoncée) de l'arrière de mon crâne que je raconte dans cet article de ce même blog.
- Septembre 2012 : Ils me prouvent au quotidien que ce dont mon entourage est victime, personne ne semble y échapper, me concerne aussi. Ils peuvent, dans une certaine mesure sans pour autant en connaître les frontières, me contrôler à distance sur mes actes, paroles, pensées, choix.
- 30/10/2012 : Demande à ma nouvelle médecin de réaliser une IRM pour constater la déformation de mon crâne à l'aide de celle que j'ai déjà, qui se soldera par un refus pur et simple (Article du 31/10/2012, article du 16/11/2012). Si l'on souhaite en France faire des bilans sur l'état de son c½ur aucun souci, on peut payer pour sans passer par son médecin traitant, mais pour ce qui est de l'imagerie médicale c'est une autre histoire ! Allez savoir pourquoi alors que l'argent dirige en principe le monde...S'ensuit une nouvelle intensification des attaques avec de nouveaux symptômes/sensations/maux en particulier des souffles dans les oreilles qui semblent fatiguer énormément mon c½ur créant une extrême fatigue et fébrilité.
- Fin décembre 2012 : Quelques jours avant les vacances scolaires, le Maire de mon village demandait à nous voir pour nous parler du terrain que nous souhaiterions voir constructible et pour lequel nous faisons la demande depuis des dizaines années.

2013
- 01/01/2013 : La maison du Maire de notre village, après plusieurs avertissements (Graffitis à l'entrée du village et pneus crevés), a été totalement brûlée, j'en ai rédigé un article sur les forums qui l'acceptent. Il ne nous a jamais reparlé de la question de notre terrain et est finalement revenu sur sa décision de se représenter quand-même aux municipalités 2014. Aussi, la mairie a changé de camp pour la première fois depuis 25 ans de bons et loyaux services rendus par notre Maire (article sur le Varmatin, groupe Nice-Matin vidéo 1, groupe Nice-Matin vidéo 2).
- Janvier 2013 : Grâce à toutes les pièces du puzzle des signes de mon histoire familiale retrouvés, mis en relation et agencés, ainsi que ce j'ai découvert sur ce monde ces dernières années, je rédige le petit résumé qui précède celui-ci.
- Création de compte sur les médias citoyens (agoravox, citizenside...) etc. mais mes articles n'y sont pas acceptés.

2014

- Février 2014 : Arrêt momentané de la rédaction du blog, sauf évènements importants, pour cause de redondance inutile, d'incapacité à en faire autant qu'avant en une seule journée et de soucis évidents, souhaités et prévus de mémoire et de capacités intellectuelles en général.

2015 : Listing d'évènements (ICI)

2016 : Listing d'évènements (à venir)

Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - DST - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rotschild

Introduction de ce qui devait constituer un premier livre (la tête grillée et le coeur pas mieux m'en empêchent...) 15/01/2013

"C'est pas marqué dans les livres, le plus important à vivre, est de vivre au jour le jour..."

"Si t'as le temps d'écrire un livre et qu'ils t'ont pas kill avant, t'as de la chance..."


En guise d'introduction à mon histoire, vous avez ici le détail romancé de ce qui m'a amené à la rencontre des deux hommes en noir en relation avec le contexte en ce mi-2007.



-----------------------------------------------------------------------------------------

"Un homme qui ment va éventuellement changer son histoire mais un homme qui dit la vérité ne peut changer la sienne, toute invraisemblable qu'elle paraisse." Principe de base de la Stasi
 
Imaginez un instant la situation.
 
Vous êtes un jeune homme de 24 ans qui, à l'aube de l'été 2007, vient de rater pour la seconde fois le concours de prof des écoles.
 
Ceci n'est pas une nouvelle des plus agréables surtout quand vous vous êtes redirigé vers ce concours uniquement en raison de soucis de santé aux yeux ne vous permettant pas d'exercer un métier avec trop d'heures de travail sur écran. Étonnamment, cette anomalie de la vision, qui s'est déclarée peu après vos 19 ans, a laissé coi près de six ophtalmo ne vous apportant aucune solution satisfaisante. Vos recherches personnelles sur le sujet ne vous ont, en outre, apporté que de maigres solutions.
 
Pour en rajouter un peu, il faut savoir que c'était le premier métier de votre existence que vous vous étiez juré ne jamais exercer dans votre future vie d'adulte. En effet, ayant eu un collège assez mouvementé vous ne souhaitiez à aucun prix vous retrouver de l'autre côté de la barrière où il ne semblait pas faire bon vivre.
 
Sachant aussi que, la première tentative du concours ayant été perturbée par le décès de votre père durant les oraux, la seconde devait donc suivre un chemin similaire en étant entachée d'un accident de vélo assez violent avec un « soleil réception bitume » à près de 40 km/h, vous menant tout droit aux urgences. Et ceci deux jours avant l'oral le plus important. Coup du sort encore une fois sur ce second essai : le sujet sur lequel vous tombez était le seul et unique que vous aviez laissé de côté par manque d'intérêt, et au final de temps. Malgré cela, la probabilité pour que vous y soyez confronté dans un panel d'environ cinquante sujets, vous en conviendrez, était alors des plus faibles. La même déconvenue vous était déjà arrivée plus jeune, lors de votre bac de français, pour un sujet qui n'avait pas été traité faute de grèves. Probabilité un peu plus grande ici : 1 (mal)chance sur 25...
Il faut savoir aussi que si vous vous êtes mis intensément au VTT, c'est en raison d'un mal étonnant et aigu survenant après seulement quelques kilomètres de course au niveau des malléoles vous forçant rapidement à vous arrêter et ce à partir de la fin de votre adolescence sans que quiconque n'y trouve d'explication d'autant que, par ailleurs, tout s'est déroulé à merveille durant vos cinq années d'athlétisme de 8 à 13 ans pour ce qui concerne vos chevilles.
 
Vous êtes en même temps assez éprouvé par le mal qui affecte vos deux bras. En effet, quelques mois avant la survenue de votre problème de vue, les conséquences d'une étonnante manipulation vertébrale, d'un soi-disant médecin du sport auquel votre père vouait entière confiance, ont été une hernie intra-spongieuse entre les deux omoplates entrainant par la suite un déséquilibre dans vos deux bras qui a eu pour effet principal un pincement aux deux nerfs cubitaux. Hum, 19 ans... plutôt jeune pour se trimballer la maladie de l'écrivain non ? Merveilleux cadeau quand on démarre à peine ses études...
 
De plus, vous vous trainez un fort pincement à l'arrière gauche du crâne, depuis près de 2 ans, en faisant de l'exercice physique très intense, mais sans savoir d'où cela peut bien venir. Les cachets d'aspirine ne calment pas la douleur et vous ne préférez pas, pour le moment, réaliser d'examen là-dessus par peur d'en connaître l'origine, le mot AVC revenant le plus souvent dans vos recherches.
 
Je vous fais grâce des soucis de santé, légers mais néanmoins nombreux, que je me trimballe pour certains depuis ma plus tendre enfance, qui laisseraient à penser que nous vivrions déjà dans « Le meilleur des mondes », livre d'anticipation d'Aldous Huxley.
 
Cela fait tout juste plus d'un an que votre père est décédé (Lopez Fidel), le 20/06/2006 (2006-2006...) dans sa 51è année. Coup du sort vous me direz (décidément celui-là !...), quand on est « addict » au Pastis. Mais le but de ce site est en partie de vous prouver que ce genre de coïncidence ne doit rien, dans bon nombre de cas, au hasard, tout comme la plupart des malchances, soucis de santé compris, que vous lirez dans cette copieuse, mais non moins très condensée, introduction.
 
Dans la foulée décède son ancien patron et Maire de la ville de Pierrefeu dans le Var (le 08/08...), André Blanc, qui vous avait vraiment à la bonne à en croire par exemple la première appréciation de votre vie à un stage de fin d'année d'études et qui, en tant que maire d'une ville et directeur d'une maison de retraite, pouvait vous ouvrir assez facilement les portes du monde professionnel.
L'année suivante décède la seule et unique personne qui aurait pu vous expliquer pour quelle raison la maison familiale n'a pas été finie, comporte de nombreuses malfaçons et voit son jardin bien réduit, c'est-à-dire le maçon (Jean Pierre Einaudi).
 
De plus, vous avez perdu le dernier grand-père qu'il vous restait, trois ans avant votre père, le chien de la famille deux ans avant (10 ans avec vous), le chat de la famille quelques mois avant (15 ans à vos côtés). Cela peut paraître dérisoire pour certains, mais c'est l'accumulation de ces pseudo fatalités qu'il faut prendre en compte, tout comme dans toute mon histoire étalée dans ce document, car elle est bel et bien une somme de détails, de coïncidences rarement heureuses, mais puissance mille.
 
Cela fait plus de trois ans que l'amour est allé voir ailleurs si vous y étiez et vous n'avez pas de réelle petite amie depuis près d'un an.
 
Aussi, l'héritage de votre père étant composé de nombreux crédits contractés auprès de requins profitant de la faiblesse d'autrui en longue maladie, plusieurs dizaines de milliers d'euros au total, vous êtes littéralement harcelé de coups de téléphone d'huissiers de tous départements, de sociétés de recouvrement de dettes diverses, de courriers quotidiens vous rappelant que, n'honorant pas vos échéances, vos dettes grossissent un peu plus chaque mois, vous mettant en demeure de payer, sous peine de vous retrouver assigné au tribunal avec le risque de voir la note finale s'étoffer de manière exponentielle etc. j'en passe et des meilleures (Les deux premières minutes de cette vidéo éclaireront les profanes en la matière). Tout cela alors que vous n'avez que 23-24 ans et une expérience très limitée de la vie, que vous n'avez aucun adulte expérimenté dans votre entourage à qui vous fier et que vous êtes responsable du patrimoine de six personnes, comprenant deux maisons, un terrain, des liquidités mais le tout livré avec un bon paquet de dettes, dont une non financière et discrète qui est la raison de la création de ce document ainsi que de tout ce qui est en lien avec (blog, emonsite, page Facebook, comptes Youtube et Dailymotion etc.). Vous n'êtes alors, à ce moment-là, pas du tout certain de pouvoir faire face à tout ce que vous devez et, par voie de conséquence, de pouvoir garder la maison familiale.
 
La seule chose qui semble alors vous rester à cet instant est une épargne de quelques milliers d'euros durement gagnée grâce aux emplois exercés tous les étés depuis vos 17 ans et durant vos cinq dernières années estudiantines, les deux premières ayant été des plus pauvres.
 
Au début de l'année de votre second passage du CRPE (2007), l'intensification de la douleur à l'arrière du crâne vous avait mis en tête de profiter un maximum de votre été, vous servant de la petite cagnotte afin de profiter d'une vie qui ne semblait pas très avenante avec vous, et cela que vous réussissiez votre concours ou non. Avec l'accident de vélo cela sera resté un rêve.
 
Malgré tout cela vous êtes naturellement une personne des plus irréprochables, sans pour autant vous en vanter :
 
Vous n'avez jamais touché une drogue quelle qu'elle soit.
Vous n'avez aucune idée de la sensation que procure l'entrée de la fumée de cigarette dans vos poumons.
Vous ne savez pas ce que cela fait de finir en garde à vue.
Votre casier judiciaire a toujours été vierge.
Vous avez toujours eu une carte d'identité, carte vitale et un passeport en cours de validité.
Vous payez sans retard vos charges sociales, vos impôts, votre mutuelle, votre abonnement mobile, internet etc.
Vous n'avez jamais participé à une bagarre de toute votre vie.
Vous n'avez jamais arnaqué qui que ce soit.
Vous n'avez jamais raté une seule élection et vous avez même demandé une dérogation afin de pouvoir participer à une élection à vos dix-sept ans et demi.
Vous avez travaillé tous les étés depuis vos 17 ans durant vos études.
Plutôt bon élève, vous n'avez jamais redoublé une seule année et avez fini toutes vos années et diplômes avec mention.
En huit ans de conduite vous n'avez eu qu'une seule et unique amande pour excès de vitesse (mais des précisions sur mon site vous montreront qu'elle n'est certainement pas hasardeuse).
Vous ne devez pas d'argent à qui que ce soit, vous n'avez jamais joué un seul centime aux cartes ou autres jeux d'argent (hormis les jeux à gratter).
Votre banque n'a jamais eu à vous facturer le moindre agio et le montant de votre découvert autorisé vous est inconnu.
Vous n'avez jamais trompé une femme de votre vie.
Vous croyez ce que vous entendez à la télé/radio et lisez dans les journaux.
Vous n'avez jamais remarqué les chemtrails.
Vous pensez que la franc-maconnerie est une association altruiste de personnes du bâtiment, un peu comme les compagnons dans certains métiers de l'artisanat.
Les mots de conspiration et complot ne font pas partie de votre vocabulaire.
Pour vous, Ben Laden est le seul et unique commanditaire des attentats du 11 septembre, Coluche est mort parce qu'il roulait trop vite, Kennedy a été assassiné par un fou, les africains meurent de faim à cause de la sécheresse et de la guerre et parce qu'il n'y a pas assez de nourriture pour tout le monde sur terre, Tupac s'est fait tuer par la côte des États-Unis dont il ne fait pas partie (que ce soit la « west » ou la « east »), l'Homme a bel et bien posé le pied sur la Lune, Dieudonné est antisémite et les illuminatis sont un groupuscule devenu indépendant en quittant le secte de l'ordre du temple solaire.
 
Vous pourriez rajouter bien d'autres éléments mais c'est déjà amplement suffisant.
 
Toutefois, vous n'en restez pas moins humain. Et, en ces temps de « scoumoune » extraordinaire des plus exhaustive sur la plupart les domaines qui composent votre vie, alors que vous projetez, au vu de la situation, de faire des recherches sur ce qu'est réellement le hasard, vous êtes au bord de craquer. Seul dans votre lit, vous en arrivez à prier le ciel pour que tout s'arrête une bonne fois pour toutes, que si vous êtes une souris de laboratoire il faut que cela s'arrête, que cela ne sert à rien de rester si tous les efforts que vous daignez faire pour vivre heureux de manière respectable en harmonie avec vos prochains sont, par tous temps, vains.
 
C'est là qu'un vendredi 6 juillet 2007 vous trébuchez, vous vous laissez aller à l'occasion qui se présente à vous, alors que vous vous dites que vous ne risquez plus rien, et qui est surement l'étincelle à l'origine de l'incendie ravageant ce qui restait de votre vie, causé par les mêmes personnes vous ayant conduit à cette situation chaotique. Tout le monde vous dira que ce n'est rien d'exceptionnel, que ça arrive toutes les minutes aux quatre coins du monde, que cela ne peut être à l'origine d'un tel ouragan, que cela n'a rien à voir. C'est peut-être vrai, mais vu d'ici, cela semble la seule et unique raison. Cependant, et c'est ce que votre entourage pressentait mais pas vous, même si cela pouvait en être l'élément déclencheur, cet évènement ne pouvait pas à lui seul justifier toute cette haine. Et c'est ce que vous avez fini par découvrir presque quatre ans après le début de votre persécution, en mai 2011, grâce notamment à la lecture des « signes » dans votre passé familial et personnel permettant de séparer avec quasi-certitude le « faux hasard » du vrai.
 
Ce vendredi-là après-midi, alors que vous venez à peine d'apprendre les résultats négatifs de votre second essai au CRPE mais sans réelle surprise, vous décidez de faire une petite randonnée comme à l'accoutumée afin d'atteindre le sommet d'une colline que vous affectionnez. La balade se passe sans encombre, mais au retour, alors que vous allez pour rejoindre votre véhicule, vous apercevez une petite camionnette blanche dans laquelle vous entrevoyez une jeune femme. Vous ne vous êtes jamais retrouvé dans une telle situation, vous vous dites alors qu'il ne faut pas « mourir con », que de toute façon à ce moment précis il ne peut rien vous arriver de pire, alors allons-y et on verra bien. Le fameux « c'est combien ? » tant entendu à la télévision donnait aussi envie de le vivre au moins une fois dans sa vie, ingénument dans votre cas. L'envie de vous retrouver dans une situation comme celle-ci n'a jamais été dans vos priorités, n'a jamais été une envie ni même un besoin à assouvir mais la curiosité et le fait de vouloir réaliser des actes que vous n'auriez jamais réalisés en temps normal sont toujours plus forts dans les moments les plus durs de votre vie. L'occasion faisant le larron, vous vous mettez à son niveau, comme dans les films ou les reportages, demandez la chose la plus simple et vous voilà parti. Tout se passe normalement, vous discutez deux-trois minutes et vous repartez.
 
Puis, aucune autre « sortie des chemins battus » ne sera à déplorer sur les deux mois qui suivent durant lesquels vous passerez votre temps simplement, avec des amis, à la plage, à la montagne, chez vous à régler les affaires familiales et successorales. L'été se passe donc tant bien que mal avec les blessures que vous a laissé la chute à vélo et celles, mentales, liées à toutes ces épreuves.
 
C'est alors que fin août (toujours 2007), vous recevez, alors que vous êtes en train de vendre sur Internet des objets qu'il vous reste de la succession de votre père afin d'épurer les dettes, un mail étrange d'une personne ayant comme pseudonyme le nom d'un ami d'enfance mort par balle dans la tuerie du village voisin, Cuers, une dizaine d'années plus tôt : « Bonjour, je suis très intéressé par vos films donc rappelez-moi à ce numéro 06 xx xx xx xx afin de trouver un accord ». Si l'on souhaitait me rencontrer ce n'était évidemment pas la meilleure façon d'y parvenir. Ceci pourrait constituer un pur hasard, bien-sûr, mais en imaginant que ça n'en est pas cela dénote déjà la grande étrangeté de la situation... Par ailleurs, ce mail est curieux puisque vous avez l'habitude d'être prévenu par vos sites de vous rendre dans votre messagerie car les clients ne peuvent pas voir votre adresse mail. Néanmoins, vous répondez cordialement que vous en vendez de tous types en DVD et VHS et qu'il faudrait donc préciser la demande. Voici alors le second mail que vous découvrez, trois jours après : « Je ne sais pas et je n'ai plus mes références mais appelez-moi quand-même à ce numéro afin de trouver un accord ». Cet email-là confirme alors l'étrangeté de la situation et de la personne souhaitant entrer en contact avec vous. Vous décidez d'en parler à un ami proche, qui est policier, afin de savoir ce qu'il en pense et ce que vous devez faire si vous aviez affaire à un malfrat cherchant à profiter de votre famille ou vous faire du mal. Durant cette conversation, dans le jardin d'un autre ami chez lequel vous étiez, vous entendez un bruit dans la haie comme si un animal en sortait mais vous êtes alors persuadé que cela ressemblait plus à une personne qui avait écarté des branchages afin de voir à travers. Si cela se confirmait cela signifierait que vous seriez suivi et épié depuis un moment déjà. Et c'est ce que vous pensez dur comme fer. Dans les jours qui ont suivi vous avez commencé à vous rendre compte que des personnes semblaient vous observer et ce jusqu'au jour où, plus clairement, un homme dans son véhicule vous a fixé du regard de manière belliqueuse alors que vous rejoignez votre véhicule. Vous partez vers un autre magasin, l'homme démarre en même temps et vous accompagnera jusqu'à rond-point où un autre véhicule prendra le relais. Alors que, après vous être garé, vous attendez pour traverser la route, un autre jeune homme vous fait le signe du flingue avec la main. Voilà qui est plus clair ! Ça refroidit quelque peu surtout quand c'est la première fois que vous vivez ce genre de choses. Cependant, vous ne devez rien à personne, vous êtes pratiquement des plus irréprochables, ceci semblant déconnecté de tout acte le justifiant vous continuez votre route tête haute. De nombreux « petits actes » dans ce genre seront à déplorer jusqu'au triptyque machiavélique des 24-25-26 septembre 2007 au cours duquel vous avez eu la merveilleuse visite en aller-retour devant chez vous d'un PT Cruser entièrement noir avec toutes les vitres teintées (le 24), puis un appel d'un certain huissier (de la SCP Gagneuil à Marseille, tant pis pour la dénonciation mais c'est la stricte vérité, le 25) dénommé monsieur cruel (!) se renseignant sur votre succession et enfin du passage de deux hommes en costard et bérets chez vous (le 26).
Au moment où ces deux hommes passent, alors que vous supposez fortement que la raison de leur venue est de vous soutirer de l'argent, notamment au regard de la discussion avec monsieur cruel, vous n'avez rien, ou presque. Une bonne partie de vos amis sont partis pour raison professionnelle, pas de femme, ni d'enfant, ni d'emploi, ni d'études en vue, une demande de RMI à faire... à part de l'argent longuement mis de côté pendant vos études, je l'ai déjà dit. A l'image du morceau de musique d'Ice Cube, Your money or your life, si votre argent est tout ce qu'il vous reste, toute votre vie, comment réagissez-vous à la vue de personnes cherchant visiblement à vous voler le résultat de la sueur de votre front ? Par ailleurs, la référence cinématographique, que vous avez en tête à ce moment-là, de la fameuse scène de la descente à l'appartement dans Pulp Fiction, n'était évidemment la plus à même de vous faire accepter sereinement la chose.

Petite parenthèse sur un élément absolument crucial dans ce passage d'été 2007 : le souci extraordinaire que j'avais aux yeux, sortant de nulle part, sur lequel tous les ophtalmos consultés se sont cassé les dents, qui a orienté toutes mes études et ma vie professionnelle, qui m'a fait refusé des emplois, aller à l'IUFM alors que ce n'était pas du tout dans mes objectifs, qui m'a fait souffrir sur la route de jour comme de nuit (soleil et phares), devant tout type d'écran chez moi ou ailleurs (magasins, chez les amis etc.), que je me trainais depuis presque 6 ans a miraculeusement été en partie solutionné deux mois avant le passage des deux hommes chez moi et un mois après ma bévue. Ne m'aurait-on pas alors comme "bridé" afin que je devienne pas quelqu'un d'important en France avant d'être dans la poche du pouvoir ?...
 
A partir du refus de les faire entrer, tout s'emballe. Vous passez la journée suivante, mardi 27, chez vous à vous occuper des affaires familiales et à réfléchir à votre avenir avec toutes ces émotions négatives. C'est alors que vous décidez de partir, de changer d'air, afin d'essayer de vous lancer dans la vie professionnelle en bougeant, vous éloignant des soucis de ces derniers temps. Votre famille en région Midi-Pyrénées semblait la plus à même de vous recevoir le temps de vous lancer, que vous espérez bien-sûr le plus court possible. Le jeudi vous sortez afin de réaliser quelques achats et formalités avant le départ prévu pour le dimanche. A partir de ce jour-là, vous allez voir ad vitam aeternam, à chaque endroit où vous vous rendrez, une ou plusieurs personnes « bienveillantes » pour vous accueillir, vous épier, vous suivre. Vous arrivez au premier magasin avec un homme, doté d'un kit main-libre, qui se gare pile en face très rapidement après vous et qui jette un regard sur vous. Vous entrez dans le magasin, il y entre aussi. Vous le croisez un rayon sur deux et au moment de passer en caisse vous le voyez ressortir par la sortie sans achats en jetant un ½il sur vous. Toute la journée et celles de vendredi et samedi seront sur ce ton-là, que ce soit une personne aux lunettes noires garée juste à côté de votre voiture qui démarre très doucement après votre arrivée, un groupe de personnes déjeunant dans l'herbe arrêtant de bouger et parler quand vous arrivez et vous regardant, de nombreux véhicules circulant sur votre petit chemin dont vous connaissez presque par c½ur les aller et venus tellement votre patelin ne compte que peu d'âmes, de nombreuses voitures inconnues au bataillon passant très vite devant chez vous... le dimanche 30 septembre arrive enfin, vous n'avez alors qu'une seule et unique envie c'est de partir le plus loin possible en priant pour que les « gremlins » restent près de leurs nids. Tout au long de votre voyage de quelques 500km vous croisez les personnes les plus improbables que ce soit à tous les carrefours ou sur les aires d'autoroute. Vous arrivez néanmoins sans encombre.
 
Ce soir-là, vous vous couchez alors en espérant qu'avec le réveil du lendemain tout aura disparu, que le cauchemar restera là où il a sa place, c'est-à-dire uniquement quand vos yeux sont fermés. Cette traque/persécution/manipulation/malédiction/destruction embryonnaire, que ses auteurs appellent l'Enfer et une « professionnelle du sujet » le Gang Stalking, va durer, comme pour tous ceux avant vous, qu'ils aient été puissants ou petits, jusqu'à la fin...
 
 
 
*Certaines majuscules ont été volontairement omises dans ce document car on m'a toujours dit qu'elles se mettent devant les noms propres...
*Les chiffres, nombres, dates etc. sont volontairement non écrits en lettres (dans un but de clarté vis-à-vis de ce que j'appelle les « signes » laissés volontairement par les réalisateurs des actes malveillants).
*Enfin, j'ai un clavier sans cédille."

Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - DST - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rotschild

Signes de mon passé personnel et familial 11/12/2014

Venons-en à présent (il était temps) à une partie essentielle qui recense les signes du passé personnel et familial qui tendent à montrer que nos vies étaient déjà régies par cette énorme entité avant l'emballement de mon histoire (26/09/2007, passage des hommes en noir) et que le futur semblait déjà comme tracé. La majorité des informations qui suivent se situent donc avant cette date.

Les données présentes ici sont à considérer dans leur ensemble et non séparément. En effet, de tels éléments étonnants pourraient être trouvés dans absolument toutes les histoires. Pour une partie, cela est du hasard, mais lorsque cela devient trop prégnant, trop flagrant, il y a alors anguille sous roche. Il est évident par contre que pour que de tels éléments soient possibles, plausibles, cela sous-entend une conspiration monstrueuse (dans les deux sens) technologique mais aussi humaine, ce dont je ne doute plus de longue date.

Mon travail est une investigation sur le chemin de la Vérité et en aucune manière une somme d'éléments indiscutables. Tout peut être remis en question à tout moment et c'est d'ailleurs ce qui arrive régulièrement lorsque je repasse sur d'anciens développements.
Je me dois de vous dire que je n'étale pas tout dans les détails car il y a déjà suffisamment de quoi passer pour un délirant. Le plus complexe à admettre, concevoir et comprendre (l'expression revenant le plus souvent demeure : "tiré par les cheveux", c'est le moins que l'on puisse dire) étant les messages qu'ils me font passer depuis plus de six ans selon leur propre mode de communication, qui n'est autre que l'intelligence de situation associée à une gymnastique de l'esprit ainsi que quelques concepts/mots clés/états d'esprit et non pas un alphabet occulte, qui figure dans ma liste des priorités à réaliser depuis plusieurs années. Par ailleurs, de nombreux éléments des analyses présentes sur mon site sont l'application directe de cette connaissance, acquise quasiment de force, à notre environnement informationnel.

Enfin : Tout ce qui est vérifiable peut l'être pour ceux qui le souhaiteraient.

N.B. : Cet article est brouillon, incomplet, inachevé, toutefois je tiens à ce qu'il soit disponible en ligne dès à présent car il est des plus important à mes yeux puisqu'il est l'élément de mes recherches le plus avancé dans la vérité, non seulement la mienne mais certainement aussi celle de tous, et car cela fait longtemps que je projette de me lancer dans cette réalisation. La masse de travail, d'ennuis, de concert avec le peu de contributions, d'échanges, augmente forcément le taux de procrastination. Toutes mes excuses donc par avance pour cela, comme je l'ai déjà fait pour nombre de pages, cyberdétention oblige, le tout sera peaufiné avec le temps de cerveau et d'énergie disponible.

-------------------------------------------------------------------------------------

SOMMAIRE

1) Signes de mon passé personnel
   a) Signes de mon angélisme
   b) Signes de ma liberté
   c) Signes visant mon intelligence/ma scolarité
   d) Signes semblant annoncer ma bévue
Avant passage
Très avant
   e) Signes suivant ma bévue
   f) Signes sur le thème de la folie
   g) Signes divers (à organiser)

2) Signes du passé familial
   a)

--------------------------------------------------------------------------------------

1) Signes de mon passé personnel

Tout ce qui dans vos informations personnelles permet de ramener au thème en question est utilisé via leur immense contrôle de quasiment tout ce qui nous entoure (je n'ai pas de chiffres à donner ni même de limite).

   a) Signes de mon angélisme

 Signes repérables : saint, ange, colombe, Christ etc.

Cette caractéristique personnelle fit apparemment que je ne pouvais pas voir la "lumière" car cela signifie voir la Vérité ou du moins une partie et que la réalité n'étant pas jolie à voir, ils estimaient que je n'étais pas de ceux capables de vivre avec un tel fardeau en la fermant et faisant ma vie comme de rien était en profitant de la situation.

- 2003 : Fin de mon numéro fiscal de l'Impôt sur le revenu : -1492 (Une des dates les plus connues et rabâchées à l'école : "Découverte de l'Amérique" Christophe Colomb)
- Février 2007 : Analyse santé au centre La Colombe à Toulon proposée par la CPAM dans le cadre de la CMU.
- Octobre 2009 : Début du nom du mari de ma cousine germaine la plus proche comprenant : Colomb
- 2008-2010 : Des personnes que je ne connais pas et que je n'ose pas reprendre prononcent le nom du village voisin "Collobrières" en "Collombrières".
- 2012 : Chez une de mes banques mon identifiant est composé de mon jour de naissance et "(1-)492" entouré de deux 66(-6) en référence à Christophe Colomb et le fait d'être une personne irréprochable.
- Quelques temps avant ma naissance, 1978, 1981 ou 1982 selon les sources, le livre "La Date de Naissance du Christ Recalculée" parait aux États-Unis. L'information essentielle qu'il contient serait la véritable date de naissance de Jésus Christ estimée au 11/09/0003. Il se trouve que je suis né le 11/09/1982. Il se trouve aussi que plusieurs sources indiquent que Jésus serait de lignée davidique.

   b) Signes de ma liberté

Signes repérables : Free, libre, 1776 (date de l'indépendance des États-Unis) etc.

- 1993 : T-shirt "Nice to be free"

Signes de mon passé personnel et familial


- Les trois derniers chiffres de mon premier et seul compte courant personnel Caisse d'Épargne : 776
Signes de mon passé personnel et familial


- 06/07/07 : Jour de ma bévue, soit en inversant les chiffres : 776, avec une date du jour au 6 (-66)

   c) Signes visant mon intelligence/ma scolarité

- 06/09/2001 : Mauvaise manipulation vertébrale
Résumé : Je suis, aujourd'hui je peux l'affirmer avec certitude, victime d'un médecin généraliste (maintenant à la retraite) peu scrupuleux et corrompu et de sa technique de manipulation vertébrale. Je pensais à l'époque qu'il devait simplement avoir suivi une ou deux semaines de formation/initiation à la pratique et qu'il s'était cru transformé en kiné. Ce n'était pas le cas, aucune erreur, tout était calculé. De cette brève consultation en résultera à vie des craquements et pincements dans toutes les articulations, une hernie intraspongieuse dorsale et, le plus critique, un pincement aux nerfs cubitaux dans les deux bras. Je vous raconte en détail les faits. (A RÉDIGER)

A noter qu'en ajoutant au "6" du jour le "9" du mois, on obtient "69" qui est le thème de ma bévue à venir.

- Décembre 2001 : Problème de vision (Je ne donne pas de date car il est apparu progressivement sur quelques semaines)
Résumé : A la suite de ce malheur central de mon existence, toute activité physique devient difficilement supportable. Je m'investis alors, pour combler le temps libre, dans l'hi-fi vidéo et passe de nombreuses heures devant des films et autres jeux vidéo, sans pour autant que cela soit nouveau puisque je suis joueur depuis mes huit ans environ sans aucun souci oculaire par ailleurs. Pourtant cette fois-ci, je commence à ressentir au fil des semaines d'étranges sensations dans les yeux et autour et ceci des vacances de la Toussaint à la noël où la douleur arrive à son paroxysme m'obligeant à arrêter les écrans pendant quelques temps. Démarre alors une errance médicale, tout comme pour l'ennui précédent, qui me fera consulter cinq ou six ophtalmologistes différents, des orthoptistes ainsi que des dizaines de discussions avec des professionnels du corps médical, parfois même des amis puisque j'ai fait mes deux derniers stages de fin d'études en établissements de santé. En parallèle, je passe des heures entières à éplucher le Quid, Internet et autres revues médicales de mon père infirmier à l'époque. Sur tous les tests et pseudos remèdes, il y en aura qu'un seul qui réellement me soulagera : la carotte. Mes recherches dans le Quid 2002 m'ayant permis d'apprendre que la vitamine A était absolument essentielle à la vue humaine et que le végétal qui en contenant le plus était la carotte, il me fallait essayer. J'appris par la suite que les élèves pilotes de chasse en faisaient une cure peu avant leurs examens physiques, j'avais donc trouvé une bonne information. J'arrive tant bien que mal à finir mes études avec ce fardeau des plus inconnus à coup de bêtacarotène (inoffensive pour la santé en grande quantité), de la même manière qu'un asthmatique porte sur lui sa Ventoline. C'est alors que, au cours de sempiternelles et désespérées recherches sur la toile (2002-2007 tout de même), un mois après ma bévue et deux mois avant le passage des hommes en noir, je trouve une méthode d'un certain Bates, états-unien des années trente, mis à l'écart de la communauté médicale, qui sera en quelque sorte mon Eurêka. Quelques semaines de pratique assidue de certains de ses exercices bouleverseront mon quotidien. Mon témoignage de l'époque est par ailleurs toujours visible sur cette page, ce qui témoigne de ma sincérité. Vous admirerez au passage l'erreur de français, dont on se demande comment elle pourrait appartenir au hasard, qui pourrait en dire long : au lieu de souffrir de "gênes" aux yeux, je souffrirais de "gènes"... Alors que dans la ligne qui suit le mot "gênant" de la même famille est lui correctement orthographié. Croyez-le ou pas, j'arrive même à y placer trois 6, ni plus, ni moins... Quelques mois après le commentaire suivant commence par un papillon, ce qui confirme que je ne suis pas maître de moi-même à 100% et ce de longue date, ce qu'ils ont eu depuis septembre 2012 largement l'occasion de me prouver.

N.B. : J'apprends, toujours dans ce même Quid, que la fonction visuelle humaine est à 20% oculaire et à 80% neurologique. Et vous pensez qu'à ces ophtalmologistes diplômés et médaillés cela leur serait venu à l'esprit, en l'absence d'anomalie oculaire significative, de m'orienter vers un neurologue ou des tests neurologiques hein ? A moins que le complot humain ne devant pas me fournir de solution avant un moment précis fut en branle...

- 2003 : 13è sur 12 au concours d'anglais pour partir le premier semestre de la maîtrise à l'étranger.
- Juillet 2004 : Note de stage qui m'empêche d'obtenir la mention Bien à la Maîtrise.
Avec légèrement plus que 14 de moyenne en fin d'année de Maîtrise sur toutes les notes obtenues durant l'année (partiels et TD) et donc la mention Bien d'acquise, il me fallait au moins 14 à la seule et unique note restante : le stage. J'ai donc pris soin d'informer chaque protagoniste ayant son mot à dire sur ma note afin de ne pas me retrouver dans la situation... dans laquelle j'allais évidemment me retrouver. "Si je n'avais qu'une seule demande à prendre en considération se serait celle qu'il me faut 14 à la note de stage pour pouvoir valider la mention Bien. Cela va sans dire, si je vaux 8 ou 18 cette remarque n'a pas à être prise en considération. Mais si ma note devait tourner autour de 14, je pense que ce n'est pas un demi-point de plus ou de moins qui changera quoi que ce soit.". Je vous le donne en mille, devinez un peu la note avant de la lire...................................................................................................................... 13,5, ce qui me donna 13,81 de moyenne générale, sachant que j'entendrais l'année suivante d'un prof : "Wohhh, à 13,9 on la donnait la mention Bien...".
- 2005-2006 : Avec le peu d'hommes qu'il y a à la préparation au concours de professeur des écoles (environ 15%), je me retrouve dans un groupe d'IUFM en compagnie de deux Florian (F-lo-rian => Fidel Lopez rien... unbelievable n'est-ce pas).

   d) Signes semblant annoncer ma bévue

Pour ceux qui n'auraient pas parcouru les résumés précédents, il faut savoir que je considère comme étant ma bévue le seul et unique passage chez une femme de joie au col de Bigue en haut de Cuers le 06/07/2007 autour de 17h. A partir de cet endroit plusieurs sentiers partent pour des randonnées pédestres ou VTT.

Peu avant :

En haut de cette colline, je ne m'y suis arrêté que trois fois dans ma vie :
- 2005 (2 ans et demi avant) : Je monte faire une marche à partir du col et ce jusqu'au sommet en compagnie de deux couples de la fac alors que je suis à ce moment-là célibataire.
- 2006 : (1 an avant) : Pour la seule et unique fois de ma vie je monte pour la même marche avec mon contact amoureux du moment qui est tout de blanc vêtue qui me fait la même chose que celle demandée l'an d'après à la dame que l'on verra dans son camion garée à côté de ma voiture au moment de partir.
- 2006 (1 an avant) : Je fais demi-tour en VTT au col c'est alors que ma selle se casse pour la seule et unique fois de toute ma vie alors que j'ai dû en tout parcourir bien plus que le tour de la planète ! (Message que j'allai me faire "casser le derrière", "péter le cul" à cet endroit ?)

Très avant :

Alors maintenant, je vais vous étaler dans les lignes qui suivent l'élément le plus avancé dans ma quête de vérité, un concours de circonstance, une coïncidence ou pas, qui a de quoi vous chavirer le cerveau. Sans partir dans des affirmations hasardeuses, élucubrations (...), je me dois de mettre en évidence ce qui passe pour des signes annonciateurs d'un futur, d'une existence, d'un cheminement de vie, dont je me serais bien passé, prédéterminé.

- Naissance de la cousine avec laquelle j'ai le plus d'affinités, son nom de famille est MAC-AGNO (maquereau - agneau...), le jour de la fête de la SAINT DAVID le 29/12/1984 (Livre de Georges Orwell en particulier sur la police de la pensée) !

- Et encore une autre qui vient de me tilter !!! J'ai porté de mes 7-8 ans à mes 17 ans (en réalité un ou deux mois avant été 1999 soit peut-être encore un 666 !) la coupe de MAC-GYVER (du moins les cheveux longs sur la nuque) dont j'étais fan (vérifiable sur toutes les photos). L'une de mes tantes m'appelait d'ailleurs son "petit Mac Gyver".

Si cela s'avérait être autre chose que des coïncidences, nous entrerions alors dans une toute autre dimension de notre réalité... A l'aide !

Si les pseudo-sciences sur le karma et la destinée par exemple étaient la théorie, ce que je décris-là ne pourrait alors être autre que la pratique...

     e) Signes suivant ma bévue

- Mardi 10 juillet 2007 :
1) Appel d'un numéro de fixe de mon département (04 94 xx xx xx) auquel je répondis, qui finissait par -666 (présent sur la liste SFR), mais sans que je me souvienne du motif de l'appel. Je n'ai pas percuté à l'époque puisque je ne faisais pas attention à ces signes qui m'étaient totalement étrangers. Ce n'est que quelques années après en épluchant mes documents et en particuliers mes listes d'appel SFR que je le découvris.
2) Film Eyes Wide Shut à 21h sur France 2 => Je le regarde. Anecdote : Il se trouve que le mot de passe pour entrer dans la soirée partouze masquée de haut rang, "Fidelio" est étrangement être composé du prénom de mon père, Fidel, et des deux premières lettres du prénom de ma mère, Yolande (Quid de la signification de la partie manquante : -lande...).
3) Reportage toujours sur France 22 sur la prostitution en seconde partie de soirée => Je le regarde.
- Sep 2007 : Feu dans le bosquet de la Ruol

     f) Signes sur le thème de la folie


- 1992 : Photo prise lors du tournoi d'échecs gagné avec casquette militaire (guerre du cerveau), représentation du fou (folie), deux photos sur l'article sur lesquelles je me trouve une fois à droite une fois à gauche (gauche-droite qui évoque la bagarre)

Signes de mon passé personnel et familial


- 2001 : La médecin scolaire lors de ma consultation après la séparation avec mon premier amour me propose de consulter une psychiatre à l'hôpital psy de Pierrefeu à côté de chez moi.
- 2001 & 2004 : Plusieurs fois embauché chez Carrefour (care-fou, attention fou)
- 2002 : Organisation d'une soirée étudiante au "Fou du Roy"
- 2008 : Entretien d'embauche à la suite du passage des hommes en noir à la "FOL" (Fédération des ¼uvres Laïques)...
- Beaucoup de personnes qui disent que je ressemble à mon oncle (handicapé mental)...
- 2012 : Des contacts qui font beaucoup de pub sur le restau "La folie douce"
- 2014 : Un proche va nouvellement habiter à un endroit qui s'appelle "Les Folies"...
- 2014 : Un proche va nouvellement habiter à un endroit qui s'appelle "La Foux"...
- 2015 : La soeur de mon contact amoureux est née le jour de la Saint David (29 décembre) et fait régulièrement des séjours en psy
- Suivi psychologique proposé par-ci, suivi psy proposé par-là...

J'en passe et des meilleures.

Or je ne le suis pas encore et cela aussi est vérifiable, enfin, pour le moment.

    g) Signes divers (à organiser)

- Né un samedi (saturday en anglais, ou jour de Saturne, ou encore de satan) 11 septembre (célèbre pour les tristes évènements qu'on lui connait, sachant que ses chiffres, 911, d'après mes recherches, font aussi partie de ceux importants pour le pouvoir international, et donc de la mafia => Voir ici pour plus de détails) en 1982 durant les douze coups de minuit (véridique, un temps de discussion dans la salle a même été nécessaire pour discuter du fait de me "dater" du 11 ou du 10 - Je ne vois pas quelle symbolique des douze coups de minuit pourrait avoir une signification pour moi dans ce cadre, mais si un lecteur a une idée qu'il m'en fasse part).

- Puis, dans mon couffin veillait sur moi une chatte siamoise, la première de la famille, nommée Sofia (ma-fia ?)

- Tôt déjà (1994), des différences semblent marquées :

Signes de mon passé personnel et familial

- Un contact par mail m'avait fait passer le message que certains d'entre nous avaient été "créés technologiquement pour être leur propre prison". Et bien dans ce cadre une observation faite sur une page de mon carnet de santé pourrait bien avoir son mot à dire...

Signes de mon passé personnel et familial
 
Triangulairement sur ce couple de pages ressort un 666 le tout assorti, et c'est là que vraiment cela prend du sens, du tampon d'un certain Docteur Géraud. Fan de toute la série Dragon Ball aux côtés de laquelle j'ai grandi au fur et à mesure des diffusions, un rapprochement m'a tout de suite fait tilt : celui avec le Docteur Gero. Ne rigolez pas c'est comme cela qu'ils fonctionnent pour placer leurs signes sur ce qu'ils me (nous) font. Dans la série, ce docteur est le créateur de cyborgs, êtres mi-humains mi-machines (article wiki). Par conséquent, une fois tous les éléments mis à plat comme quoi il était visiblement programmé que je réalise chacune des actions que j'ai réalisées dans ma vie selon un scénario prédéfini, en particulier ma bévue pour laquelle j'ai le plus d'éléments, il y a de quoi se demander si justement je ne serais pas comme une sorte de cyborg. Évidemment en apparence on n'a pas de quoi s'en douter, mais en prenant en considération le très sérieux volet nanotechnologique, on se demande s'il n'est pas possible que depuis le début (ma naissance), via notamment les injections vaccinales, des grandes quantités de nanorobots par exemple, mais il pourrait s'agir des nombreuses autres choses dont je ne suis pas en mesure de connaître l'existence (confère ma page relative à cette recherche sur mon site), aient pu m'être progressivement installés dans l'organisme et cela dans le but de me contrôler peu à peu, de plus en plus subtilement, le tout bien-sûr de manière indolore ou presque et à distance. Et ceci avec l'objectif que je me mette en porte-à-faux, que je tombe dans des pièges, que je suive un chemin prédéterminé constituant les murs invisibles de ma cellule.

Ces pages de mon carnet de santé datent de 1988, j'avais alors 5 ans, toutefois je tiens à rajouter la suivante, qui elle remonte à mes 4 mois :

Signes de mon passé personnel et familial


Sur la page 26, nombre cher au pouvoir peut-être parce qu'il est constitué de deux 13, on peut voir trois 6 d'affilée affichés grâce à mon poids et ma taille de l'époque (6,06kg, qu'est-ce que c'est précis tout ça... pour 61cm). Rien n'est à prendre à la légère, tout est prévu depuis le début, c'est pour moi une certitude. Reste à savoir pourquoi.
- Maux aux épaules et Lopez : Dans la famille du côté de mon père, la fratrie compte trois frères et trois s½urs. Parmi ceux-ci, le deux plus âgés, respectivement un homme et une femme, ont été opérés des épaules  à la cinquantaine (pour l'instant). Mon père était le suivant, on ne saura jamais s'il aurait dû lui aussi passer sur le billard. Le cas des trois derniers, les plus jeunes, est encore à déterminer. Quant à moi, et ben je suis atteint de la maladie des épaules qui déjantent (lorsque le coude se retrouve au-dessus de l'épaule, humérus au-delà de l'horizontale), de mémoire depuis mon adolescence. Quand vous vous faites opérer en règle générale c'est que vous avez mal, et si on y ajoute "les épaules" alors cela pourrait donner en langage satanique auquel je ne suis que trop familier : Les épaules => Les zépol => Les Lopez + le fait d'avoir mal "aïe", soit "Aïe les Lopez". Nous sommes, serions plutôt, dans le collimateur, dans le viseur, de cette entité supérieure qui semble avoir une emprise sur toute chose. 

- 1982 : Chanson d'Alan Parson - Eye in the Sky : Sortie mon année de naissance avec toutes les similitudes que l'on peut trouver avec mon histoire.

- Entre 1990 et 1994 (10-14 ans) : J'ai toujours eu le souvenir d'une conversation avec un ami de jeunesse, mais n'en ai pas gardé le souvenir de la date ni de l'ami en question ni même du lieu : "Les deux hommes qui passent c'est la mafia et ils ne passent qu'une fois." et moi de répondre "J'en veux pas de ça.". Je l'avais en tête le jour où ils sont venus taper à la porte. Était-ce un message que j'étais censé passer à mon père lors d'une conversation qui se prêterait à ce genre d'information pour qu'il y voit plus clair sur ce qu'étaient ces deux étranges personnages en 1990, ou était-ce un message pour me préparer mentalement à cet inévitable futur et peut-être à l'accepter ? Je ne le sais. Plus tard, 2013-2014, ils m'ont dit que je savais à qui j'avais affaire ("On vous l'avez dit qu'on allait passer !"), mais au final, si on le prend par-là eux aussi connaissaient déjà le résultat, puisque je leur avais dit... Alors pourquoi sont-ils tout de même passés ?

  * Les trois fois où il semble qu'ils aient "essayé" de me rencontrer (oui, je sais, ça me fait la même impression, les maîtres du monde qui lisent dans les pensées, savent tout sur tout et peuvent interagir sur la matière à distance qui "tentent" de discuter avec un parfait inconnu...), à chaque fois j'ai très étrangement eu quelques temps de réflexion, allant de quelques secondes à quelques jours) comme accordés par le "sort" avant de faire un choix : accepter le contact ou le fuir.
1 - La première fois fut lorsque je reçus le mail me demandant de rappeler à tel numéro. Ils ont réussi à récupérer mon mail qui ne figurait pas publiquement sur mes annonces, je vois mal comment ils auraient pu ne pas se procurer mon numéro, que ce soit de portable ou de fixe. Alors pourquoi me demander de rappeler plutôt que de me contacter directement sans me laisser le choix ? (Quelques jours de réflexion)
2 - La deuxième fois fut lors du passage des deux hommes chez moi (26/09/2007), à savoir que je me suis mis à regarder par la fenêtre (PHOTO) tout juste avant qu'ils ne sonnent à la porte ce qui m'a permis de les voir arriver. (Quelques minutes de réflexion)
3 - La troisième fut le jour où (15/12/2007), de retour d'un jogging tardif, je m'arrêtai pour contempler le crépuscule pile à l'endroit me permettant de voir se diriger vers moi quatre étranges personnages ce qui me laissa encore une fois quelques secondes de réflexion sur ce que je devais faire à cet instant précis face à cette nouvelle situation embarrassante. (Quelques secondes de réflexion => Raconté plus précisément dans cet article)
=> On pourra trouver plusieurs hypothèses à cela, le hasard bien-sûr, le fait qu'ils aient pu sciemment, par contrôle mental, choisir de faire en sorte que je dispose de ces quelques laps de temps avant ma prise de décision (faites place au libre arbitre !), ou enfin le fait qu'ils aient pu orchestrer tout cela afin que par la suite négative de mon histoire je me morfonde sur le fait que ces trois ratages n'étaient la résultante que de mon choix, en pleine responsabilité (faites place au suicide, à l'autodestruction...). Je n'ai pas la réponse à ce questionnement, eux oui. Dans ce contexte, je vois plutôt les choses de cette manière :
Signes de mon passé personnel et familial

Et si cela était avéré, pourquoi ?


- Entre 1995 et 1997 : Un étonnant échange verbal avec ma mère à table ne m'a jamais quitté
"Maman je me vois pas dans ma vie d'adulte avec une femme, des enfants, une maison, un travail comme les autres" => "Mais pourquoi tu dis ça ?!" => "Je sais pas, je me vois pas".

- juillet 2007 : On me contacte pour devenir le responsable de Complétude pour mon département du Var via un entretien téléphonique. A ce moment, après un Master validé, une année d'IUFM et la seconde de rattrapage, mes études sont bel et bien terminées. Le message : Completude => Complet-étude => Le cursus étudiant est complet, fini. Je ne serai jamais rappelé.

- Mon premier (1er) accident de voiture a été causé par un brusque freinage d'un touriste du département de l'Ain (01) au-delà du cédez-le-passage qui avait un crochet d'attelage inutilisé de plusieurs dizaines de centimètres à l'arrière (certainement destiné à me bousiller le moteur mais par chance il aura pénétré pile entre le moteur et l'alternateur), qui repartira sans le moindre souci sur l'arrière de son véhicule (900¤ de réparations pour moi, mon mois de job étudiant à Carrefour).

- Ma seule et unique amende pour excès de vitesse a eu lieu dans le village de Saint-Clément (Saint-c-lément => saint c'est le lac) dans le 05, juste au-dessus du lac de Serre-Ponçon et m'a coûté le montant exact de ma semaine de cours particuliers (90¤) que j'avais alors sur moi en liquide à ce moment-là.

*Amours
- Avril 2001 : Je me fais piquer mon premier amour par un "Schmitt" (flics).
- Juin 2004 : Je me fais piquer mon deuxième amour par un "Malin".

*Santé
- Allergies = asthme = Défaut de spirométrie
- Pincements chevilles course à pieds
-
-

* Décès du père
- Juin 2004 : Stage de Master 1 choisi par dépit à l'hôpital d'Hyères (mon père est hospitalisé plusieurs jours dans une unité détachée de ce même hôpital)
- Février 2005 : Stage de Master 2 dans un centre médical (second choix situé à Cannes)
Janvier 2006 : Première dent cassée, première molaire supérieure droite (molaire => mo-laire => moRT l'aire => Mon père habitait Rue de l'Aire à ce moment).
- Mai 2006 : Notre chatte siamoise, que nous avons adoptée toute jeune en 1991 (ou 12, à vérifier) meurt quelques semaines avant lui.
- Mai 2006 : Un mois avant son décès et alors qu'elle vit chez sa propre mère dans la maison de son enfance depuis 4-5 ans, ma mère retrouve un appartement de nouveau au hameau du Canadel (Can(a)del => Cane Fidel).


2) Signes du passé familial

     a) Notre maison/terrain
- Terrasse Sud -10cm
- Terrasse nord -2m
- Jardin : métrages 666, raccourcissements de tous les côtés pour environ un  tiers de sa surface en moins

     b) En vrac (mais non des moindres) et à classer
- Mon père : Acte de naissance complet demandé par moi après son décès, sans qu'à l'époque les informations y figurant n'attirent mon attention, pourvu d'un 13 (le "I" étant une des lettres ressemblant le plus au "1" et parfois utilisée comme tel), d'un 666 et de "impasse d'enfer", quoi de plus explicite :

Signes de mon passé personnel et familial

- Début des années 90 : Deux personnages des Chevaliers du Zodiaque qui ont le pied cassé pile à la cheville qui fait souffrir mon père après son accident de moto.
- Au divorce de mes parents, année de mes 13 ans, on passe du hameau de la Ruol au hameau du Canadel sachant qu'il existe dans notre département un village qui s'appelle le Rayol-Canadel comprenant la lettre "y", rare dans un prénom, et qui est dans celui de ma mère qui déménage à ce moment-là.
- Un jour de début juillet 2006, peu après le décès de mon père, je vais violemment m'énerver contre ma soeur dans la cuisine de notre maison, tapant du poing sur la table, éclatant une bouteille d'eau sur la terrasse et une chaise de jardin. Avec le recul : Impardonnable. Malheureusement ce fut une des nombreuses réactions à mon incapacité à faire face à une fausse malchance dans la source n'était pas, et n'est toujours pas, à portée de main. La preuve en est que sa révélation à mes yeux a eu pour conséquence d'exorciser ces colères sporadiques, mais hautes en couleurs. Le lendemain matin, au lever je retrouvai la plaque électrique principale allumée sur "6", c'est-à-dire au plus puissant, et d'un orange comme rarement je l'avais vu. Sachant que je suis le premier à m'être levé j'ai du mal à imaginer qu'elle ait pu rester allumée toute la nuit sans dégâts (pour info on l'utilise toujours sans souci en début 2015). J'ai eu d'autres fois où ce genre d'étrangetés se produisit. Si l'on prend pour hypothèse que cela vient d'eux, peu importe la manière qui reste un mystère, et qu'on prend en compte le nombre (6 ou 666) et la couleur (or-ange), on se rend compte qu'ils n'y seraient pas pour rien (666) mais qu'ils passent encore une fois inaperçus (or-ange). En même temps, à moins de réussir à détecter naturellement les ondes ou d'avoir des capacités parapsychiques permettant de se rendre compte des pensées, réactions, émotions, sentiments qui ne sont pas réellement les nôtres...


--------------------------------------------------------------------------------------

Tout ça pour quoi ?
Au final, la Vérité, quelle est-elle ?
Qui est aux commandes de ce monde ?
Quel est son but en réalisant toute cette ½uvre ?
Où se trouve-t-il ?
Quels sont tous ses moyens d'arriver à ses fins ?
Depuis quand est-il le commandeur, l'instigateur de tout cela ?
Pourquoi moi, nous ?
Pourquoi tant de haine ?
Pourquoi un tel destin ?
Quid du libre arbitre de l'humanité ?

J'en serais presque à exiger des explications. Mon existence n'aurait surement pas pu se dérouler autrement.

Ils sont si puissants qu'ils auraient eu tout au long la capacité à m'éliminer en un clin d'½il avant même que je n'écrive le premier mot sur le net. Peut-être que mes travaux leur sont utiles, peut-être que je ferme la marche du conspirationnisme francophone avec mes écrits qui effraieront mêmes les plus chevronnés d'entre nous. Je suis sans nul doute un pion, un pantin, une marionnette avec son propre rôle (inconscient pour le moment mais je cherche) à jouer dans ce théâtre, dont on se séparera une fois les objectifs atteints.

Aussi, ne trouvant personne dans le même cas que moi, avec les mêmes références, pratiques, méthodes employées, trouvailles sur le monde et son passé, malgré les 200 millions d'âmes que compte la francophonie, j'envisage fortement l'hypothèse du cobaye, sujet de test (mais de qui ou quoi ?).

"Au grand loto de l'Univers, j'ai pas tiré l'bon numéro..." (Sans pour autant être mal dans ma peau par contre).

Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - DST - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rotschild

Résumé 2011-2012 en présentation sur le forum planète-révélation 04/08/2014

Datant du début de mes recherches en juillet 2011, voici en extrait le résumé que j'avais à l'époque rédigé (juste l'extrait le plus important, le reste de la discussion sur mon histoire avec d'autres éléments est sur la page qui suit, mais maintenant, c'est nouveau, il faut être inscrit sur le forum pour pouvoir y accéder : http://www.planete-revelations.com/t6835-bonjour-a-tous-les-vrais-humains) :


-------------------------------------------------------------------------------------------

"Ce qui m'est arrivé est très loin d'être simple et il est très difficile de résumer rapidement quatre ans de... hummm ... comment dire ? de traque, persécution, manipulations, menaces, torture, d'attaques physiques et psychologiques...

Étape 1 : Dans un passage de votre vie des plus horribles (décès de votre père, échec pour la seconde fois à un concours, accident de VTT, huissiers sur le dos pour la succession, soucis de santé divers, période très creuse en amitiés et en amours...) vous vous rendez une minute dans un endroit où vous n'auriez jamais remis les pieds (rien de fou rassurez-vous)

Étape 2 : Dans un premier temps j'avais reçu des appels de personnes, soi-disant d'EDF, se renseignant sur notre maison, si nous payions des impôts. Quand je dis "nous" je parle de ma famille, ma mère, mes deux s½urs et moi. Puis, à la fin de ce même été, j'avais reçu des mails étranges auxquels je n'ai pas répondu me demandant de "trouver un accord". Quelques jours plus tard, alors que j'étais à la fenêtre, une voiture noire, dont les vitres toutes entièrement teintées (même le pare-brise) ne permettaient pas de voir quoi que ce soit à l'intérieur, fit un aller-retour devant chez moi. Étrange mais rien d'alarmant. Le lendemain je reçus un appel d'un certain monsieur cruel (!) d'une SCP d'huissiers qui souhaitait se renseigner sur un crédit que nous devions rembourser dans le cadre de la succession de notre père. Au moment où je lui ai annoncé que c'était une succession il a montré un certain intérêt avec un très joyeux "Ahhh d'accord ok !". Le lendemain encore, je reçus la visite de deux hommes, la cinquantaine, costards de luxe et bérets, me disant qu'ils faisaient un peu le tour, puis qu'ils vendaient des livres en me montrant l'intérieur d'une mallette noire dans laquelle il n'y avait rien. Au moment où je leur ai dit que cela ne m'intéressait pas les visages sont devenus méchants et ils m'ont demandé si on allait se revoir. Je leur ai répondu "pourquoi pas". Ils m'ont dit "d'accord" puis sont repartis.

Étape 3 : Début des hostilités... et quelles hostilités !... J'ai vécu ce qu'ils appellent "L'ENFER" et c'est pas rien de le dire.

L'ENFER c'est, une fois avoir refusé de faire entrer les deux personnages chez soi, tout en même temps et tous les jours, par exemple le fait d'être klaxonné de manière insistante en tout point du globe (voitures, scooters, motos, avions, trains... tout y passe !), voir à chaque coin de rue et chaque intersection sur la route une personne avec le portable qui vous regarde et semble signaler votre position, ce sont des personnes à qui vous parlez pour la première fois mais qui pourtant vous regardent méchamment, c'est une partie de vos amis qui change d'attitude subitement sans raison apparente, ce sont des milliers de spams qui envahissent vos boîtes mail, ce sont des attaques de hackers incessantes, ce sont des appels de tous bords se renseignant sur vous, votre situation, votre famille, votre patrimoine, sur le fixe et sur le portable, ce sont des gens qui sont garés devant chez vous avec de belles lunettes très noires et qui partent quand vous arrivez en vous regardant méchamment et en faisant un aller-retour devant chez vous, ce sont des personnes qui vous font le signe du flingue avec la main en vous croisant en voiture, ce n'est plus aucune entreprise qui ose vous embaucher, ce sont des véhicules qui vous passent très près et très rapidement quand vous marchez ou quand vous êtes en vélo, c'est tout votre environnement qui change à un tel point que vous pensez que vous êtes en plein "rêve éveillé" (regardez Vanilla Sky avec Tom Cruise, ce film est fait précisément sur ce que je raconte sachant que ce "rêve éveillé" commence après avoir vu marqué "KING 6 ", le diable c'est le roi, contre un mur devant lequel Tom Cruise est allongé), c'est votre chat qui prend des coups comme jamais vous en avez vu, ce sont les gendarmes qui passent tous les soirs devant chez vous (au début c'est rassurant quand on a rien à se reprocher mais par la suite on comprend que ça fait partie du problème...si si je vous assure), ce sont des pierres ou des panneaux autour de chez vous qui deviennent peints en rouge sang, ce sont des têtes de poupons ou des crânes d'animaux morts laissés sur votre chemin habituel de course à pieds ou de vélo, ce sont des souris et oiseaux morts que l'on retrouve devant chez soi ou dans son jardin, ce sont de nouveaux voisins au comportement des plus étranges qui s'installent tout près...

Et je ne suis pas exhaustif. Ceci ne concerne que la première année car après, on essaie de vous faire passer pour ce que vous n'êtes pas et que vous ne serez jamais tout comme certaines personnes très connues (...), on enchaîne les coups fumants sur la route, on crève plusieurs fois nos roues, on ne choisit plus sa petite amie, on perd beaucoup d'amis, on se fait détruire le sommeil, on a un accident de vélo et de voiture prémédités, on nous enferme dans des emplois qui les arrangent et qui font rester bien bas dans la société, on se voit très mal conseillé pour les travaux à réaliser chez soi, on vous fait des menaces de mort, de tortures, on vous grille votre PC je ne sais combien de fois, vous perdez la connexion Internet de temps en temps et parfois longtemps, vous ne vendez plus beaucoup d'objets sur le net... énumération toujours non-exhaustive.

Étape 4 : Quand on a pas réussi à faire en sorte que vous mettiez fin à vos jours ou qu'un accident très grave vous arrive, on essaie de vous faire passer pour ce que vous n'êtes pas aux yeux de tous ceux qui sont au courant et qui pensent que vous êtes un gros méchant et/ou que vous avez fait quelque chose d'horrible

Étape 5 : Quand tout a échoué on met les bouchées doubles au niveau persécution, accident, privation de sommeil et bien plus, toujours dans le but que vous mettiez fin à vos jours (car vu le nombre de personnes au courant il vaut mieux ne pas commencer à descendre des innocents connus pour être des personnes plutôt humaines, ça fait tache)

Étape 6 : En cours... mais généralement j'aime pas trop les choses qui incluent des 6... (ou des 13)

Dernières nouvelles (Quelques semaines plus tard)

Étape 0 : Je me suis rendu compte que les 15 dernières années de mon père avaient ressemblé à celles que j'ai pu vivre mais sans que lui ne s'en rende compte ou sans qu'on lui mette sous les yeux autant de choses qu'à moi. Aussi, énormément d'éléments étranges sont à signaler quant à sa santé, son physique, sa dégradation rapide, la perte de son travail, la date de son décès, des malchances dans sa vie, les travaux faits à la maison familiale, des 666 ou des 13 insérés dans certains numéros de la famille (ex : numéro fiscal), dans des mesures... Peut-être avait-il lui aussi en son temps refusé de faire entrer ces deux hommes à la maison. Je n'en sais rien même s'il m'avait parlé de deux curieuses personnes étant passées pour acheter la maison, alors qu'elle n'était même pas encore finie en 1988 ou 1989 et que mon père travaillait à l'intérieur, auxquelles il avait refusé l'offre. Mais toujours est-il qu'il semble que j'aie hérité mes problèmes de mon père et que la fausse malchance dont je suis victime était déjà sur mon dos à mon insu, sans même que je connaisse l'existence de cette société secrète, alors que mon père était encore parmi nous. C'était peut-être une manière d'essayer de détruire sa vie indirectement que de briser son fils...

Pour ce qui est des raisons à tout ça, plusieurs hypothèses ont donc émergé au cours de mon histoire et au fil de mes renseignements sur le monde dans lequel on vit :

- Ces personnes-là tentent de conquérir le monde et frappent à la porte de tous les propriétaires afin de leur proposer un partenariat, néfaste évidemment (Peut-être faut-il y voir un lien avec le fameux Protocole des sages de sion pour ceux qui le connaissent) ;
- Mon père avait trempé dans des sales coups et c'est nous qui allions en payer les pots cassés ;
- Mon bref passage (étape 1), à un des moments les plus horribles de ma vie (décès de mon père, concours raté, accident de vélo et autres soucis de santé) une seule minute dans un endroit où je n'aurais jamais remis les pieds (rien de fou rassurez-vous) a été l'occasion de chercher à me faire du chantage.

Mon père était quelqu'un de tout à fait honnête et il n'a jamais été mêlé de près ou de loin à des affaires bizarres. Je suppose donc qu'il avait déjà dû, en son temps, refuser de recevoir ces personnes et, devenant propriétaires, nous étions la nouvelle cible. Et plus particulièrement moi puisque je gérais toutes les affaires de la famille de A à Z. Quant à ma bévue, je suppose qu'elle n'a fait qu'accélérer la venue de personnes qui nous avaient déjà dans le collimateur...

Aussi je suppose qu'ils agissent à la manière d'un fabriquant d'antivirus qui fabriquerait lui-même ses virus. Ma situation si étrange et si malheureuse juste avant le passage de ces deux hommes n'avait surement pas grand chose de hasardeux. La société secrète serait en fait le problème ET la solution. Elle crée un grand nombre de problèmes dans votre vie en vous faisant croire à du hasard alors que vous ne connaissez même pas son existence. Ensuite, quand vous êtes bien à bout, elle vient vous proposer son aide afin que vous lui soyez redevable à vie, et donc forcément corvéable, pour tout ce que vous posséderez par la suite. Le piège se referme, vous ne pouvez plus refuser de faire ce que l'on vous demande sous peine de voir vos acquis anéantis. Ce qui est terrible quand même c'est de penser toute votre vie que ces gens sont vos sauveurs !

Chacun est libre de recevoir ces hommes ou pas et d'accepter ce qu'ils proposent ou pas. Dans mon cas j'ai préféré ne rien entendre, vu que les intentions semblaient néfastes, avant d'avoir à dire non. Je refuse à 200% tout ce qui touche de près ou de loin à la méchanceté en ce monde. Avec le recul, j'aurais au moins dû accepter la discussion à l'époque car du coup, aujourd'hui, je suis anéanti sans en connaître la raison."


---------------------------------------------------------------------------------------------

Sur la page de mon site dédiée aux victimes encore en vie, vous trouverez à mon pseudo (Brulé Parlesilluminés) de nombreuses réflexions sur les raisons pour lesquelles une personne comme moi est une cible et sur les cibles du pouvoir secret en général. Voici le lien :

http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/nom-deces/victimes-encore-en-vie.html
 

Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - DST - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rotschild

Introduction du blog en 2011-2012 07/07/2011

Rien ne pourra jamais prouver de meilleure manière la véracité de ce que je décris sur le monde qui nous entoure ou sur ma vie, que l'avenir qui m'est promis.

Quand le Nouvel Ordre Mondial est contre vous, vous ne pouvez être que contre lui...
 
Bonjour à tous les humains*,
 
Jeune homme de 30 ans en proie au pouvoir dirigeant le monde en secret et que vous appellerez comme vous voudrez, qui voit sa vie détruite en tous points et à qui il ne reste plus qu'à faire passer son savoir sur ces malfaiteurs, bandits, imposteurs, assassins, manipulateurs, à toute personne intéressée et totalement libre de penser par elle-même, chose qui ne court plus les rues de nos jours.
 
Le refus de faire entrer deux hommes très bien habillés chez moi semble être la seule et unique raison de tout ce qui m'arrive... Curieux hein ? Et pourtant c'est bien vrai.
Par la suite les faits, si étranges soient-ils, ne manquent pas. J'en avais d'ailleurs écrit presque un livre qu'aucun éditeur n'aura voulu sortir... Tout comme aucun des médias traditionnels (télé, radio, journaux, sites web) n'aura souhaité en savoir plus mon histoire. Cette citation prend d'ailleurs tout son sens dans ce contexte :

« Il n'existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n'ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l'opinion au service des Puissances de l'Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l'intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! » (Cité dans : Labor's Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.)

Il y a donc dans ce pays, et bien au-delà évidemment, un lobby ÉNORME qui entrave la liberté d'expression d'une manière inégalée depuis des siècles. Et s'il n'entravait que ça...

 
J'ai décidé de créer ce blog car vu les activités quotidiennes qui me sont proposées, je n'ai plus grand chose d'autre à faire que d'informer le plus grand nombre de ce qu'il peut arriver de nos jours à un jeune innocent. De plus, l'état dans lequel me laisse l'exposition à leur RAYON embarqué par satellite et qui traverse les murs (si si ! je vous assure, attendez de lire la suite qui détaille cette nouvelle technologie insidieuse entre autres), ne me permettrait surement pas d'avoir une vie normale. Cette arme pourrait bien être l'aboutissement du projet Blue Beam que le québécois Serge Monast cherchait à révéler au grand public avant d'en être victime, en 1996, dans les bras de sa femme.

A l'image du livre que je voulais éditer, je vais continuer à noter ici mon quotidien tel un journal intime. Toutes les attaques que j'ai pu connaître au cours de ce qu'ils appellent L'ENFER se sont bien calmées et aujourd'hui les frappes sont beaucoup plus sournoises, silencieuses et sans nul doute éternelles. En outre, le premier article ici-même contient des informations permettant de connaître succinctement ce qui m'a amené à vivre tout ça, il est donc indispensable de l'avoir
lu avant tous les autres sous peine de ne rien y comprendre sachant que, même avec tous les éléments, c'est loin d'être une mince affaire... Pour approfondir il faudra se plonger plus profondément dans ce blog, dans lequel je rajouterai au fur et à mesure des éléments du passé avec photos et/ou vidéos quand c'est possible, ainsi que dans l'ebook que je suis en train de réaliser.

Tout n'est pas simple à comprendre, je le conçois aisément, malgré les liens et les détails que j'apporte
. En effet, pour toute personne n'étant pas du tout au courant des technologies dont dispose cette société secrète, de son mode de communication et des trois années précédant la rédaction de ce blog, il sera évidemment difficile de tout croire. D'ailleurs, si quelqu'un m'avait mis sous les yeux toute cette histoire sans l'avoir vécue, aurais-je adhéré aux propos ou serais-je parti en courant ? Je ne le saurai jamais. On m'a par ailleurs dit plusieurs fois qu'un grand nombre de mes descriptions sont dignes d'un roman de science-fiction ! Cependant, il faut se dire que beaucoup de ce qui semble être aujourd'hui de la science-fiction pour le grand public, est déjà du passé pour les élites mondialistes et leurs scientifiques.
Aussi, il ne faut pas hésiter à me poser des questions par commentaire ou par tout autre moyen si le besoin s'en fait sentir. En outre, le site que je suis en train de créer apporte bon nombre d'éléments permettant de mieux comprendre mon quotidien. Je dirais que ce site, mon blog et prochainement mon ebook sont complémentaires. Vous pouvez vous y rendre grâce à cette adresse :


http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/
 
Un grand nombre de choses ne sont pas faciles à croire, je l'ai déjà dit, et parmi celles-ci on retrouve la capacité qu'a le diable (diable=satan=illuminatis=francs-maçons=satanistes=lucifériens... et rien à voir avec un quelconque être suprême ou religion, avec moi il n'y est question que d'êtres humains, de technologies très avancées et de méchanceté/bêtise) de se servir des gens, comme s'il prenait possession d'eux le temps d'un instant, afin de vous faire passer des messages. Cela touche même mon entourage très proche et personne, même les personnes en qui j'ai le plus confiance, ne m'a encore jamais avoué me faire passer des messages pour le compte de qui que ce soit. Cependant de mon côté, c'est quelque chose de vraiment étrange à vivre et je peine à croire que les gens ne se rendent pas compte de ce qu'ils font. Mais une bonne partie le fait exprès : ce qui font partie secrètement de la secte et qui ne l'avoueront jamais (Nul n'est plus aveugle que celui qui veut pas voir...). L'un d'entre eux m'avait d'ailleurs fait comprendre que les personnes de mon entourage ne se rendaient pas compte de ce qu'elles faisaient... Limite paranormal...

Ces messages sont des réponses à des questions que je me suis posées tout seul, des éléments destinés à me faire peur, des informations qui montrent qu'ils ont vu ou su ce que j'avais fait ou dit à n'importe quel moment etc. Ils m'ont dit que chercher d'où ça venait c'était comme chercher une aiguille dans une meule de foin ! C'est un peu comme dans le film Le Témoin Du Mal (1997), pour ce qui l'ont vu, dans lequel des personnes ne se connaissant pas semblent exécuter des actions envers Denzel Washington après s'être touchées ou frôlées, comme par exemple chanter Time is on my side qui est pleine de sens pour lui. Je suis d'ailleurs on ne peut plus certain sur le fait que ce film a été réalisé en rapport avec ce que je décris là (voir mon analyse de ce film, et de bien d'autres, sur mon emonsite).

De plus, ces messages me sont parfois donnés alors que moi et la personne ne sommes que tous les deux. Comme s'ils avaient une technologie pour envoyer des sons directement dans le cerveau de quelqu'un sans que personne autour ne puisse l'entendre, dans le cas de quelqu'un qui collabore, et/ou pour insuffler des idées aux cerveaux de personnes non-collaboratrices sans qu'elles ne s'en rendent compte. Si cette société secrète réussit réellement à contrôler le cerveau des gens à ce point-là, plus besoin de complot mondial ni de quoi que ce soit d'autre, il suffit de disposer des personnes comme on en a envie. Mais le "mind control" a surement ses limites, qui reculent malheureusement un peu plus chaque jour. Parmi la multitude d'étrangetés que j'ai vécues, celle-ci est peut-être la plus édifiante. Mais j'ai toujours eu les pieds sur terre et je les garde. A force de recherches j'ai trouvé de nombreux éléments permettant d'apporter des débuts d'explications. J'en créerai prochainement un dossier ici-même. Voici juste, pour clarifier un peu les choses et mettre en appétit, ce que disais déjà le moins connu des scientifiques les plus importants à la fin du XIXe siècle :

Introduction du blog en 2011-2012

Voici, pour les non anglophones, la traduction :
"Les ondes alpha du cerveau humain se situent entre 6 et 8 hertz. La fréquence de l'onde de la cavité humaine résonne entre 6 et 8 hertz. Tous les systèmes biologiques fonctionnent dans la même bande de fréquence. Les ondes alpha du cerveau humain fonctionnent dans cette gamme et la résonance électrique de la terre est comprise entre 6 et 8 hertz. Ainsi, notre système biologique entier – le cerveau et la terre elle-même – travaillent sur les mêmes fréquences. Si nous pouvions contrôler ce système de résonance électroniquement, nous pourrions directement contrôler le système mental entier du genre humain."

Je rappelle la date présumée de cette affirmation : 1880. Ça calme... Petit bonus : la taille originale de l'image est de 666x500...

La comparaison qui suit pourrait prêter à rire puisque la personne qui semble vivre la même chose que moi (entre quelques autres) a peut-être l'équivalent de dix mille fois mon patrimoine, cent mille connaissances de plus et peut s'adresser à un million de fois plus de personnes que moi à la fois, mais elle est pourtant bien vraie. Je m'y retrouve parfaitement. Le traitement infligé aux personnes connues/célèbres/influentes a l'air d'être le même que pour les gens lambda. C'est pour cette raison que je vous conseille de regarder cette vidéo, en entier bien sûr, mais spécialement de 1:39 à 4:45 (quand il parle du diable qui agit à travers les gens), où DMX tente d'expliquer ce dont je suis en train de parler. Ce n'est pas évident, regardez et écoutez plutôt, c'est troublant :



Sinon, il y a aussi celle-là qui est à peu près la même mais qui semble préciser un peu la situation à 11:44 avec une image en plus (Eyes Wide Shut ?... A moins que ce ne soit une énième propagande de fausse information pour tromper ceux qui chercheraient à comprendre... Tout est possible) (la vidéo vient d'être effacée, on y voyait 2pac en train de faire "chut...", comme si tout le monde la fermait...) :

 
Toutes personnes, étant certaines de ne pas faire partie de la grande organisation mondiale de personnes ou de ne pas être sous sa coupe de quelque manière que ce soit, pourront trouver dans ce blog et sur mon site (et bientôt sur le ebook) des indices, des signes qui montrent que la malchance dont elles semblent faire les frais n'est en réalité que des personnes qui agissent en secret contre elles pour diverses raisons allant de la plus infondée à la plus incroyable, en passant par la plus inhumaine. Chaque personne ou famille, car le plus souvent c'est une famille entière qui en est la cible, l'est pour des causes qui lui sont propres, même si le mode opératoire semble le plus souvent le même. Donc s'il vous arrive un grand nombre de mésaventures vous faisant passer, vous ou votre famille, pour les malchanceux de service, et que vous n'arrivez pas à trouver dans votre vie des éléments semblables à ceux de la mienne, n'hésitez pas à me demander des précisions ou des conseils. Je suis on ne peut plus disponible. Avant que mon souci n'éclate au grand jour je faisais déjà les frais de ces personnes, les signes ne trompent pas.

Ce dernier paragraphe peut aisément être résumé par l'image qui suit :

Introduction du blog en 2011-2012




"Un homme qui ment va éventuellement changer son histoire mais un homme qui dit la vérité ne peut changer la sienne, toute invraisemblable qu'elle paraisse."
Principe de base de la Stasi

L'intelligence, c'est le seul outil qui permet à l'homme de mesurer l'étendue de son malheur.
Pierre Desproges

Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.

Arthur Schopenhauer



Je réalise aussi de temps en temps des vidéos et audios que je poste sur youtube et dailymotion à ces adresses (Deux sites sur lesquels je peux voir mes commentaires effacés selon le sujet ce qui présume fortement qu'un quelconque succès de mon travail sur la toile pourrait entraîner la censure pure et simple. Pour ceux qui croient encore à la liberté d'expression, il va falloir se réveiller et vite-fait !) :
 
http://www.youtube.com/user/Bruleparlesillumines?feature=mhsn
 
http://www.dailymotion.com/Bruleparlesillumines#videoId=xjdy2p

Mon Facebook, avec des liens, images, documents, analyses, articles : http://www.facebook.com/profile.php?id=100002456405575

Mon site, sur lequel j'expose mon analyse de tout ce qui compose ce monde à la lumière (j'aime pas cette expression...) de ma triste expérience : http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/

Enfin, je prierais mes lecteurs, si lecteurs un jour il y a, d'être indulgents vis à vis de mon français, de ma dactylographie, de mes erreurs ou oublis car je n'ai plus tout à fait les mêmes capacités qu'à la fin de mes études, c'est le moins que l'on puisse dire, une guerre d'envergure internationale m'ayant été déclaré le 26/09/2007, et c'est pas rien de le dire. De plus, le fait d'effacer des mots et/ou de changer la dactylographie étant un moyen de communication et de persécution pour mes tyrans, je ne suis pas responsable de tout. Je compose donc aujourd'hui avec bientôt cinq années de frappes intensives physiques et mentales avec des moyens qui, vous pouvez me croire, dépassent parfois l'imagination. Je suis d'ailleurs à 200% réceptif à tout type de remarque et vous invite à me laisser vos commentaires par le moyen que vous souhaitez (directement sur le site, par mail, courrier ou téléphone).

Dans le titre de chaque article je m'efforcerai, en plus de la date du jour, de préciser brièvement les thèmes abordés pour ceux qui voudraient savoir comment ça se passe dans tel ou tel domaine. Je m'excuse par avance pour le grand nombre d'informations sur ce qu'ils m'infligent niveau santé, mais c'est l'actualité qui veut ça. N'hésitez donc pas à vous rendre aux articles avec les sujets qui vous intéressent le plus, car j'insère beaucoup d'informations non-chronologiques.
 
Voici donc la destruction gratuite en direct d'un humain innocent, par la grande société discrète...
 
Bonne lecture à vous

 
*humains : Quand je dis "humains" je veux dire par là que, pour moi, un vrai humain est quelqu'un qui est capable de ressentir la souffrance de ses semblables et qui à aucun moment ne se sert de la violence physique ou morale pour arriver à ses fins. Je pense qu'user de la force est la plupart du temps un signe de faiblesse. Une citation très simple et très connue résume bien ce que je dis : Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse. Quelques exemples de personnes, qui représentent l'idée que je me fais de l'être humain doté d'intelligence (ce qui est d'ailleurs censé nous différencier des animaux), qui devraient d'après moi diriger le monde, à l'exemple de ce qu'est le Conseil Jedi dans Star Wars composé de 12 (et pas 13 je vous en supplie) Maîtres sages et puissants : Ghandi, Jean Ziegler (qui est d'ailleurs le nom donné au méchant dans le film Eyes Wide Shut qui comporte une scène illuminati... allez savoir pourquoi...), Nelson Mandela, Labbé Pierre, Martin Luther King, Soeur Emmanuelle, Bob Marley... et j'oublie plein d'autres "coeurs sur la main"

 

Tags : Puget-Ville - Cuers - Pierrefeu - Carnoules - Brignoles - Hyères - Toulon - Var - PACA - 83390 - 83136 - 83660 - 83210 - 83130 - 83160 - 83400 - 83000 - Brulé Parlesilluminés - enfer - torture - harcèlement - persécution - gang stalking - ondes électromagnétiques - psychotronique - satellite - electronic harassment - mind control - mind games - contrôle mental - Remote Neural Monitoring - RNM - Hommes en noir - men in black - MIB - BRP - proxénétisme - prostitution - Col de la Bigue - Interpol - DGSE - DCRI - DST - NASA - NSA - CIA - FBI - illuminati - franc-maçonnerie - franc-maçon - 666 - 13 - 33 - mafia - illuminé - ½il qui voit tout - pyramide - cornuto - diable - satan - lucifer - sataniste - luciférien - démon - satanisme - New world order - nouvel ordre mondial - NOM - NWO - complot - conspiration - Bilderberg - accident - malchance - hasard - synchronicité - mensonge - manipulation - ignominie - bassesse - DMX - Tupac - 2pac - ODB - Dieudonné - Soral - JFK - Diana - Lady Di - Coluche - Balavoine - Bush - Rockefeller - Rotschild

NOUVEL ORDRE MONDIAL 28/07/2011


 
Le nombre de réponses négatives montre qu'à mon avis, peu de ceux qui ont répondu ont dû vivre la situation... Attendez de voir... Je suis certain qu'il faudrait prendre les chiffres à l'envers... Mais si je me trompe merci mon Dieu !
 
En réalité la réponse n'est aussi évidente qu'un simple "oui" ou "non". Toutes les situations sont différentes et les gens ne se rendent pas toujours compte qu'ils ont affaire au diable puisqu'il agit à la manière du caméléon "... sans pitié pour mater la rébellion..." IAM - L'empire du côté obscur, qui décrit tout à fait la manière d'agir du pouvoir secret, voir mon analyse ici :

http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/nom-musiques/iam-l-empire-du-cote-obscur.html

Tags : NWO - NOM - illuminati - illuminatis - satanistes - nouvel ordre mondial - new world order - sarkozy - DMX - Tupac - Noutorious BIG - Dieudonné - sionisme - Protocole des sages de sion - sion - Projet blue beam - Alain - soral - franc - maçonnerie - Jean - Ziegler - maîtres du monde - Satan - Diable - JFK - Mafia - Bush - Trilatérale - Bilderbergers - cfr - nsa - nasa - cia - fbi - israël - haine - enfer - council of foreign relations - francs-maçons - Antisioniste - antisionisme - sioniste - luciférien - rockefeller - bush - GWB - illuminé - LLP - libre - penseur - aaron - russo - ben laden - 11 septembre 2001 - 911 - attentats - complot - conspiration - bigard - terrorisme - guerre - WTC - world trade center - 2pac - mal - satan - méchant - assassin - tueur - coluche - ODB - bilderbergers - Etats unis - gouvernement - irak - Rockefeller - Secret - USA - 13 - 666 - micro - ondes - pulsées - rayon - laser - électromagnétique - psytronique - rayon de lumière - traverse - mur - electronic - harassment - gang - stalking - satellite - zone - 51 - saviano - ET - reptilien - torture - fou - persecution - pourri - horreur - diana - colucci - lucifer - traque - persécution - manipulation - bassesse - ignominie - petitesse - destruction - secte

Début de la torture physique (dès octobre 2010) et découverte du RAYON 08/07/2011

Pour ce qui concerne les MESSAGES et donc la manière avec laquelle ils communiquent avec moi, il faut être attentif à tous les éléments que je peux expliquer et avoir lu un grand nombre de ces messages afin de se familiariser avec cela. Leur mode de communication est un ensemble de tout ce que l'on peut trouver dans la langue française (calembours, paronymes, synonymes, antonymes...) et de toutes les dernières recherches en matière de fonctionnement du cerveau (comme la capacité de lire des phrases dont certaines lettres sont remplacées par des chiffres ou celle de lire des phrases dont les mots ont leurs lettres dans le désordre, la PNL, Programmation Neuro-Linguistique), le tout croisé avec les méthodes de harcèlement moral déjà bien connues et apprises aux cadres en entreprise. Et attendez d'en lire une bonne partie ou de me demander des précisions avant de me jeter des pierres dessus ! En effet, ce n'est vraiment pas évident à comprendre, cela sous-entend aussi de nombreux moyens financiers et humains et surtout des technologies qui ne sont pas du tout présentes dans nos petits quotidiens. Je réaliserai dès que possible un article détaillant comment ces messages sont passés, quels sont les principes qui sous-entendent leur compréhension et quelles sont les technologies indispensables à son existence. Les exemples se comptent par milliers et il est, vous verrez, quasi-impossible que je sois le seul et unique inventeur de tout cela. De plus, et c'est l'objet de mon emonsite, j'ai réussi grâce à cet apprentissage forcé de décodage de messages à trouver de l'information dissimulée dans presque tout ce qui nous entoure. Tout est pourtant bien réel et tant que j'aurai la tête sur les épaules pour raconter tout ça, je le ferai corps et âme. Mais vu que mes paroles gênent, ils s'empressent de me détruire afin de me faire taire (si possible à jamais) ou de finir par me faire dire n'importe quoi. Donc avant de prendre tout ce que je raconte pour pure affabulation, essayez de bien tout analyser. Je suis ouvert à 200% à tout commentaire ou à toute question.

On se trouve donc en juin 2011, après quatre années de frappes intensives, insensées et inutiles. Un calvaire. Après avoir arrêté l'emploi, juillet 2010, dans lequel on m'avait enfermé, je me suis mis à faire des travaux pour finir la maison familiale tout en recherchant du travail bien plus régulièrement que d'habitude. Parmi les travaux réalisés, nous avons fait changer les deux fenêtres du premier étage qui donnent sur la rue principale, passant du simple vitrage au double et du bois au PVC, le 29/09/10. Les deux semaines qui ont suivi je n'ai jamais aussi bien dormi dans cette chambre. Pas un bruit, un vrai bonheur. Cependant, à partir du 13 (TREIZE... comme d'habitude) octobre 2010, les bruits émis par la voisine ont commencé à devenir très forts. Premier matin, vers 7h30, je suis réveillé brutalement par un gros coup de la vieille d'à côté dans la cuisine (désolé pour le "la vieille" mais quand on connait tout ce que m'ont fait ces voisins pendant 10 mois après ce fameux 13 octobre, on passe facilement là-dessus...). Alors il faut préciser que nous avons un plancher commun et que donc les bruits passaient déjà beaucoup. Mais malgré cela, je n'ai que très rarement été embêté durant mes nuits de ces 10 dernières années de présence dans cette même chambre. Deuxième matin, je suis réveillé de la même manière mais cette fois-ci vers 7h. Je pousse une belle gueulante mais je me recouche sans pouvoir me rendormir. Puis le lendemain encore, même chose, mais 30 minutes plus tôt, vers 6h30. Cette fois-ci je décide d'aller taper à côté et de demander d'où vient le souci, si mes voisins de la quatre-vingtaine ont craqué ou pas. C'est évidemment la femme qui me répond et elle me dit que non, rien n'a changé, tout va bien. Mais sa manière de me parler était un peu étrange, je sentais que quelque chose ne tournait pas rond. Les matins suivants j'ai été réveillé de plus en plus tôt toujours de 30 minutes jusqu'au jour où ils m'ont fait sursauté à 4 heures ! Alors là évidemment, voyant que rien ne changeait et moi, de mon côté ayant toujours exactement les mêmes habitudes de vie, je me suis décidé à aller discuter avec eux, chez eux, afin de mettre les choses au clair. Les bruits étaient de tous ordres mais surtout des bruits de cuisine. Je suis donc allé chez mes voisins de manière tout à fait cordiale comme dans mes habitudes, avec des dessous de chaise pour exemple, leur expliquant le problème et leur montrant qu'avec un tout petit peu d'effort on pouvait pratiquement éliminer tous les bruits. Je leur propose donc ces dessous de chaise, que je pouvais installer moi-même et pour lesquels je pouvais même assurer le service après-vente. Idem pour le reste : un fond d'évier en plastique, des sets de table pour le plan de travail, des petits bouts de tapis scotchés à l'intérieur de la porte afin d'éviter le bruit... Bref, j'y suis allé d'une manière tout à fait conciliante, cherchant à arranger les choses si possible à l'amiable, avec le sourire. Mais rien n'y aura fait. Le bruit aura continué à s'intensifier de jour en jour.

Ces deux premiers matins de perturbation de mon sommeil, la vieille avait aussi mis les talons, en pleine semaine, alors qu'ils ne sont pas sortis de chez eux de la journée, faisant par la même un bon bruit afin d'attirer mon attention. Ces bruits devaient très certainement constituer des "Boom", c'est-à-dire la manière de montrer que les puissants que j'ai sur le dos viennent de frapper, de vous faire du mal, comme une signature. En effet, des personnes autour de vous font un grand bruit pile quand vous vous rendez compte d'une méchanceté dont vous faites l'objet. Ce concept de "Boom" est essentiel pour tout ce qui est de nature persécutoire et messager. Pour plus d'exemples et d'explications sur ce que sont ces "Boom", rendez-vous à la page de mon site sur les signes : http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/nouvel-ordre-mondial-nom-les-signes.html. Ce n'est pas moi qui est donné cette appellation mais bien eux qui en sont à l'origine.

Ce qui est hallucinant, c'est qu'au moment pile où je révise cet article, 15/01/13, alors que le calme plat règne depuis des heures chez moi, des gros bruits retentissent sur quelques secondes puis s'arrêtent. Il faut savoir qu'entre temps la femme d'à côté est décédée... mais le mari continuerait lui à réaliser instantanément toutes les demandes qui lui sont faites... Quel monde de fous !

Aussi, début octobre, ils venaient d'acquérir un nouveau chien, nommé Flora. Sur le coup je n'ai pas relevé non plus que le nom pouvait constituer un message, mais après coup... On pourrait le décomposer de différentes manières et je ne suis pas certain de ce qu'ils ont voulu dire sur ce coup-là donc je préfère éviter de traduire. De toute façon cela n'a que peu d'importance puisque cela constitue de la persécution qu'il vaut mieux éviter. En tout cas il ne semble pas donné au hasard. Les personnes qui sont dans la poche des puissants acceptent de réaliser des actes, aussi simples que de nommer son animal de compagnie, en échange de la tranquillité (c'est déjà pas mal) et d'avantages divers et variés. Corruption forcée en quelque sorte.

Au moment où j'écris ces quelques lignes de présentation du début de la destruction de mes nuits, début 2012, je reçois deux petits coups de rayon dans le corps : un aux fesses suivi d'un autre au cou. Le message est simple : Je t'encule (fesses) va te pendre (cou). Ne partez pas en courant, plus loin vous apprendrai l'existence de ce rayon électromagnétique qui traverse les murs et permet d'atteindre vos objets personnels, votre corps et vous faire passer des messages. Je sais que c'est exceptionnel, hallucinant, presque incroyable, mais cette technologie existe bel et bien et ce depuis des décennies.
 
Cependant, même si le plus gênant venait de ces voisins âgés (ah ! Quelle belle invention les personnes âgées et ces retraités ! Elle rendent bien des services...), le bruit venait malheureusement de beaucoup de personnes, autour de chez moi mais aussi à l'extérieur et à vrai dire de n'importe où je pouvais poser les pieds en France (si si, c'est bien vrai). Par exemple les bouches d'égouts se sont mises à faire du bruit quand les gens roulaient dessus, le climatiseur du voisin s'est mis à en faire plus, les voisins côté Est se sont mis à taper souvent des pieds, à faire des bruits non habituels, les avions passaient de plus en plus bas et de plus en plus souvent au-dessus de la maison, le radiateur de la chambre de chez ma copine s'est mis à perdre de l'eau faisant des "plic ploc" sur le sol, les coups de klaxons devenaient permanents, les portes et les fenêtres claquaient fort, surtout à mon passage, un voisin à qui il prend une envie de faire de la scie sauteuse quand je m'allonge sur ma terrasse pour me reposer... Du coup, cela m'a mis dans un état de manque de sommeil du matin au soir mais surtout dans un état de nervosité très avancé. Tout bruit me faisait sursauter et ils s'en donnaient à c½ur-joie. En passant devant un restaurant un serveur donne un gros coup exprès sur la table, le pot d'une voiture qui "pète" pile au moment où il est à mon niveau, des portes qui claquent fort quand je passe devant, des chasseurs tirent juste quand vous êtes au-dessous d'eux en forêt, des minots font péter des pétards à votre passage... C'est l'infini des possibles. Aussi, les personnes de mon entourage me faisaient souvent manger des plats très salés, prétextant à chaque fois étrangement la chose et évidemment il est bien connu que l'excès de sel dans le sang augmente l'hypertension ce qui est très favorable pour faire un AVC par exemple. Tous ces éléments pris séparément ne sont rien, mais tous concentrés sur une seule et unique personne cela fait de gros dégâts. Mille piqûres d'abeilles peuvent équivaloir à une morsure de lion...

Aussi, voici un exemple précis d'une frappe revendiquée, pendant que j'étais dans la file d'attente de Cash Express. Une carabine à plomb qu'un jeune avant moi venait vendre, pas par hasard évidemment, a été testée par un vendeur me faisant sursauter au passage. Je me demandais pour quelle raison la fille à côté de moi me regardait du coin de l'½il juste avant tout en étant au téléphone mais j'ai vite compris quand le coup est parti, car elle a raccroché dans les secondes qui ont suivi. Je venais alors vendre un lecteur DVD qui, s'il ne faisait pas DivX, devait me rapporter 3¤ et sinon 6¤. Le vendeur me dit qu'il ne lit pas les DivX et donc qu'il me le reprend 3¤. Il part déposer le lecteur dans l'arrière du magasin et il m'en donne finalement 6¤ sans raison apparente ! Au moment de partir je lui souhaite une bonne fin de journée et lui dis au revoir, sachant que ce jeune avait l'habitude de me voir et me reconnaissait à chaque fois, mais il ne me dira pas un mot gardant la tête baissée. C'est souvent ce qu'il se passe quand quelqu'un me fait quelque chose de la part du Pouvoir occulte. Cela montre que l'acte ou les paroles ne viennent pas de lui-même mais lui ont été demandées (exigées car personne ne refuse visiblement). Toutefois on reste quand-même libre de refuser de faire toutes ces bêtises non ?! Savait-il que ce test pouvait entrainer un AVC et donc la mort ? Non bien sûr, mais il l'a fait quand-même. Et si cela arrive on se tait toute sa vie mais on garde au fond de soi une profonde amertume nous rappelant que l'on a entrainé la mort sans intention de la donner... Tiens, ça me rappelle quelque chose ! Il me semble qu'au tribunal ce genre de chose... Enfin bref, et évidemment les 6¤ constituent une des signatures du diable parmi d'autres, le 666 (voir, tout comme pour les "Boom", la page de mon site consacrée aux signes pour plus de précisions).

J'ai donc continué à prendre des coups de ce genre jusqu'au 6 (aucun hasard c'était choisi là-aussi) décembre 2010, date à laquelle je me suis réveillé en sursaut pendant la nuit après qu'un gros bruit d'effondrement se fit entendre. J'ai eu de suite froid dans l'épaule gauche, des pointes au c½ur, des fourmillements dans la partie gauche du visage, impossibilité à me rendormir, un gros mal de tête dans la partie arrière gauche pendant plusieurs jours et j'en passe. Ce bruit, et ne me demandez pas comment j'en sais rien, est parvenu à mes oreilles alors que je me trouvais dans une pièce fermée dans laquelle aucun émetteur de son ne se trouvait. Je suppose qu'ils ont utilisé à ce moment la même technique que celle utilisée pour envoyer des messages aux gens directement dans le cerveau. Cette technologie s'appellerait le voice-to-skull ou la télépathie synthétique. Vous trouverez dans la partie qui suit de mon site toutes les infos que vous voulez sur les nouvelles technologies dans ce genre développées en secret :

http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/harcelement-urbain-et-electronique/


Lors de cet incident j'étais dans la chambre de ma petite amie de l'époque. Juste avant de nous coucher, j'avais remarqué que le bureau avait été rangé, alors qu'il est resté un an et demi sans bougé (!), et qu'un livre était en évidence au milieu de celui-ci. Le livre était "7 jours pour une éternité " de Marc Levy. J'ai trouvé ça étrange mais sur le coup rien ne laissait présager ce qu'il allait se passer. Après l'incident j'ai vite fait le parallèle entre le titre du livre et le nom d'une émission de France 5 : 7 jours pour une vie. A partir de ce moment-là ils se sont servis de ce nombre ("7") pour me persécuter et me faire passer des messages, tel l'ancrage ou le stimuli dans la PNL. Le "7" signifiait donc pour moi le fait de sursauter en sommeil comme éveillé. Le fait que ça se soit passé chez ma copine de l'époque m'a plus que largement fait douter de sa possible responsabilité dans l'incident d'autant plus qu'elle me faisait passer des messages, que son attitude était étrange comme si elle me connaissait par c½ur et qu'elle me donnait tout ce que je voulais et que je ne pouvais avoir qu'elle et aucune autre fille (si si vraiment, attendez de lire la suite). C'est souvent comme ça quand on n'explique pas les évènements qui nous arrivent. Mais ce qui m'est arrivé chez elle m'est aussi arrivé de nombreuses fois chez moi de la même manière les mois suivants. Au final je suppose donc que si cela m'est arrivé là-bas c'est pour une raison bien précise : pour essayer de me monter contre elle et qu'il arrive quelque chose de malheureux. Du coup, on m'aurait pris pour quelqu'un d'horrible ou d'instable psychologiquement et s'en était fini de moi. J'ai constaté ceci avec celui qui m'a fait avoir l'accident de VTT d'août 2010, car il n'avait pas arrêté de passer devant ma maison dans les semaines qui ont suivies, en vélo ou en voiture, et avec la vieille d'à côté qui ne m'est jamais autant passé devant dans le hameau que depuis le début des bruits terribles venant de chez elle. Heureusement que j'ai du recul sur les choses et du self control sinon je m'en serais déjà farci l'un d'entre eux sur le coup des nerfs. Ils ne sont pas blanc comme neige, c'est certain, mais il y a des choses que je peux comprendre, comme la contrainte de faire ce que l'on nous demande sous peine d'avoir à le payer en représailles par exemple. Et il y a aussi le fait que je ne sache pas exactement comment ça se passe en coulisses. Je pense que c'est ou eux, ou moi. Forcément le choix est vite fait. Personnellement je ne fonctionne pas comme ça et si c'était le cas de la majorité le monde aurait sans nul doute un autre visage. DMX dit en outre dans une de ses chansons : "Give my pain till I die, but lord treat him right" ("fais-moi souffrir jusqu'à ce que je meure, mais seigneur traite le bien"). Malheureusement peu de personnes sont capables d'encaisser les coups à la place de leur prochain. La race humaine est ainsi faite pour le moment, difficile d'agir sur ce paramètre.

Suite à cet incident qui aurait pu me coûter la vie sinon une infirmité permanente physique ou mentale, les bruits ont continué de la même manière. J'ai eu beaucoup de réveils en sursaut semblables à celui du 6 décembre 2010, à cause de rêves ayant fait l'objet "d'inceptions" (voir le film du même nom "Inception" avec Leonardo Di Caprio de 2011, difficile à croire mais bel et bien réel, on peut créer des rêves à distance ou manipuler celui que vous êtes en train de faire !) et me causant des frayeurs nocturnes. J'en ai eu bien plus en quelques mois que dans tout le reste de ma vie. Mon passage chez deux médecins et mon appel aux urgences avec la description précise de mes symptômes qui semblaient vraiment alarmants se sont soldés par des "ne vous inquiétez pas, ce sont juste les nerfs" ! Rien de grave nooooon ! Ça sent la collaboration à plein nez, je le décris un peu plus bas. Mais je ne peux pas leur en vouloir. L'état dans lequel j'étais ne me permettait surement pas d'avoir un quelconque boulot, si tant est que l'on m'en eut proposé un. Du coup je faisais du sport et je jouais aux jeux-vidéos attendant une accalmie, ou un miracle... (du 6/12/10 au 15/02/11)

Début de l'utilisation du rayon destructeur...

Depuis quelques mois (de mai 2010 à février 2011) ils avaient décidé de me faire croire que ce que je subissais était la conséquence du fait que je gardais les documents qui devaient constituer mon livre et que je continuais à écrire ce que je vivais. En effet, cette guerre semi-atomique d'envergure internationale envers moi n'avait apparemment aucune raison d'être, mon objectif tout au long de ces premiers 3 ans et demi a donc été d'essayer de trouver comment arranger les évènements. A force de m'en prendre plein la figure et de recevoir de mon entourage un grand nombre de messages me disant de me séparer de tout, j'ai fini par craquer et accepter. J'ai donc effacé tous mes documents informatiques jusqu'au dernier, j'ai jeté toutes mes pièces à convictions physiques et tous mes écrits papier. Nous sommes alors dans la semaine du 15/02/11. Alors que je m'attends à un rapide retour à la normale car j'ai obtempéré aux ordres et que plus rien ne semble alors justifier que je me fasse attaquer de cette manière, la persécution et la torture ont continué. Les nuits qui suivent m'ont encore été détruites mais cette fois-ci mes réveils n'étaient plus dus aux bruits de voisinage... J'ai d'ailleurs pu lire dans le statut Facebook d'un ami qui, à ce moment, me faisait passer des messages pour le compte de satan : "L'autodestruction est-elle la seule solution...". Comprendre par "autodestruction" le suicide bien-sûr. C'était en rapport avec la question que je me posais à ce moment précis, c'est-à-dire "Qu'attendent-ils de moi si le fait de jeter tout ce qui est compromettant ne suffit pas à calmer le problème ?". Le lundi 21/02/11, je me lève donc en me disant que je m'étais fait avoir et que de toute façon, s'ils ne voulaient pas que je réécrive tout, avec beaucoup de détails évidemment, c'était ma mémoire qu'il fallait détruire. C'est alors qu'en allumant mon ordinateur comme tous les matins, alors qu'il fonctionnait sans aucun souci depuis des mois, un écran bleu s'afficha avec écrit en bas : "Début du vidage de la mémoire physique". Ceci m'est apparu deux ou trois fois d'affilée et j'étais à chaque fois obligé d'éteindre le PC et de le rallumer. Les nuits de cette semaine qui ont suivi ont alors été les pires de toute ma vie. Sur les quatre nuits de lundi à vendredi j'ai dû totaliser... disons... 0h00min de sommeil ! Incroyable, je n'avais jamais vécu ça. Impossible de m'endormir. J'ai fait toute la maison, et pas seulement les chambres, mais rien n'y a fait. Il y avait durant ces nuit l'apparition d'un bourdonnement sourd dont la provenance était impossible à déterminer. Alors que jusqu'à présent c'était les bruits de mon environnement qui me tenaient éveillés, mais j'avais tout de même droit à quelques heures au pays de Morphée, ces nuits-là pourtant calmes furent encore pires que toutes les autres ! Je suis arrivé en fin de semaine, le vendredi 25, dans un état abominable, avec des cernes de quatre mètres de long, une sensation de froid dans toute la partie gauche du corps, des pointes au c½ur comme jamais, et évidemment un état de manque de sommeil des plus horribles. C'est là que je me suis rendu compte du lien avec ces écrans bleus du PC. Je sais que la mémoire s'imprime la nuit (et il savent que je le sais pour l'avoir répété assez souvent lors de discussions sur mon père) et que quand on ne dort pas on a beaucoup de pertes de mémoire et que si cela dure dans le temps, notre cerveau peut en prendre un bon coup. Le fait que j'aie dit le lundi matin en me levant que c'était ma mémoire qu'il fallait détruire s'ils voulaient que rien ne soit écrit, avait entrainé ces écrans bleus puis ces nuits totalement absentes de sommeil. Mais alors question existentielle : Comment avaient-ils visiblement pu m'empêcher de dormir totalement pendant ces quatre nuits en l'absence de bruits de voisinage ?! Dans des moments pareils on se pose beaucoup de questions sur soi-même, est-ce que ce n'est pas moi qui suis stressé, qui ne vais pas bien etc. Mais non ! Pas du tout. Ils revendiquaient les destruction de ces nuits mais je ne voyais pas de quelle manière ils avaient pu s'y prendre. Mais il y avait quand-même ce bourdonnement incessant qui était apparu.

Bref, j'ai continué à subir ces destructions de nuits énigmatiques, jusqu'à ne plus avoir de forces du tout. Une vraie larve que je n'avais jamais été. A la fin de la fameuse semaine sans sommeil, j'ai décidé d'aller dormir chez ma grand-mère quelques jours. La première nuit, bien qu'anormalement bruyante, m'avait laissé quelques heures de repos. Mais les suivantes ont commencé à être de pire en pire jusqu'au retour du fameux bourdonnement réduisant vos chances de vous endormir à néant. J'ai donc, dans les semaines et les mois qui ont suivi, trouvé toute occasion pour dormir ailleurs que chez moi. J'ai passé plusieurs nuits dans le coffre de ma voiture dans lequel j'avais installé un matelas (Vraiment ! Essayez de raconter ça à des SDF quand vous êtes un gars propriétaire d'une maison de 120 mètres carrés avec quatre chambres...). J'ai dû payer presque une dizaine de nuits d'hôtel que je réservais à des moments où j'étais à bout d'épuisement. A 50¤ la nuit minimum, fallait bien les placer ! Vous pouvez toujours courir pour trouver un hôtel Formule 1 dans les alentours de Toulon : "Pas assez cher mon fils !"  (ils veulent transformer la côte varoise en une place forte du luxe français, une vraie petite annexe des États-Unis). Je suis allé dormir chez ma s½ur où les nuits ont été les mêmes que chez moi après la première relativement tranquille. J'ai d'ailleurs l'impression que ça doit être une règle générale : la première nuit est toujours plus calme que les autres. Peut-être le temps d'amener le matériel chez les voisins, de les prévenir des bruits qu'il faudra faire et quand, d'orienter un satellite (si si, attendez de lire la suite !) etc. Ou peut-être le fait qu'ils ne veulent pas que je meure de cette manière du coup ils me laissent un peu de répit juste avant d'y rester, comme un chat peut s'amuser avec une souris avant de la manger... Mais je n'en sais rien.

A force de voir les jours passer sans que quoi que ce soit ne change, de ce fameux 15 février jusqu'environ au mois de mai, j'ai décidé petit à petit de me renseigner, d'informer mon entourage et les autres et de me défendre. Je me suis bien rendu compte, tout comme DMX peut le dire dans une de ses vidéos et dans un de ses titres The Rain, que j'étais le seul à pouvoir arrêter la pluie ("Now I know, Only I can stop the rain"). Mais pour cela ils peuvent toujours rêver, je n'ai pas l'intention de leur rendre ce service (manquerait plus que ça !). C'est alors que j'ai envisagé la possibilité qu'un dispositif traversant les murs puisse m'atteindre pendant mon sommeil et être à l'origine de mes insomnies, sans savoir quoi, ni où, ni comment, ni par qui. Les recherches effectuées sur le net m'ont amené vers la psychotronique, l'électromagnétique, le laser, le mind control, le projet blue beam, les micro-ondes pulsées, sur un site de Jean Pierre Petit et vers toutes les théories du complot intégrant des technologies très avancées, JAMAIS positives pour l'humain bien sûr. Mais une chose qui a vraiment fait Eurêka dans ma tête fut la lecture du livre de Bernard Werber l'encyclopédie du savoir relatif et absolu. J'étais alors dans mon jardin et j'avais commencé à lire au hasard des sujets de ce livre qui ne se lit pas comme un roman. Au fur et à mesure de parcourir les pages, le sommaire et la couverture, je me suis rendu compte que certaines choses clochaient. Des "signes" semblaient présents afin de mettre en avant certaines informations plutôt que d'autres et ces "signes" ressemblaient fortement à ceux que l'on avait mis sous mes yeux durant mon souci. Je me suis donc penché plus en détail sur les thèmes semblant plus importants que les autres. C'est alors que je suis tombé sur l'information 66 (pour 666) de la page 113 (Il n'y AUCUN HASARD là-dedans, vérifiez-le par vous-même, le SIX et le TREIZE en particulier par exemple sur mon site) traitant de "Sumer et la onzième planète" (le nombre 11 tient aussi une place de choix pour eux apparemment mais je l'ai beaucoup moins remarqué et étudié). Voici le passage qui m'a radicalement éveillé :

Début de la torture physique (dès octobre 2010) et découverte du RAYON

L'½il m'a fait penser à celui de la franc-maçonnerie/illuminati en haut de la pyramide et qui voit tout (Big Brother) et le "rayon de feu qui traverse toute matière" m'a de suite fait penser que j'étais dans la bonne direction. J'ai alors parcouru le net et suis tombé sur beaucoup de signes dans la culture montrant l'existence d'un tel rayon ainsi que dans l'histoire de notre monde, et notamment parmi les travaux de Nikola Tesla sur un certain "rayon de la mort". Celui-ci a aussi une page qui lui est consacrée dans le livre de B. Werber avec un signe montrant que l'on a affaire à une information capitale : la page se trouve au numéro 126 de la page 216. 126 comporte les mêmes chiffres que 216 mais dans le désordre, technique souvent utilisée par Lucifer (pas de religion là-dedans, cela correspond à la FM, aux satanistes, aux illuminatis et donc à la grande société secrète/Pouvoir secret) tel le backmasking dans la musique. Aussi 216 = 6^3 = 6x6x6 = 666. Cependant, ce n'est pas pour autant que j'adhère à la théorie sur les extraterrestres à l'origine de l'ADN humain qui est exposée dans ce passage, c'est même plutôt le contraire.

Parallèlement à la destruction de mon sommeil, je ne l'ai pas précisé mais c'est de jour comme de nuit, je ressentais de plus en plus de symptômes étranges sortis de nulle part et encore inconnus pour moi comme des pincements, surtout au coeur, des micro-contractures des muscles, des sursauts des membres, des sensations de chute d'une partie du corps etc. Je n'arrivais pas non plus à trouver d'explication sur ces étrangetés. Dès lors que j'ai croisé ces quelques lignes de Werber tout s'est comme éclairé. Tout se tenait : c'était sous aucun doute possible avec une technologie que l'on réussissait à me mettre dans de tels états, à me détruire le sommeil, à me faire ressentir tous ces symptômes déconnectés de toute cause naturellement valable.

J'ai tout de suite embrayé sur une profonde recherche de références à ce fameux rayon dans tout ce qui nous entoure. L'envie de trouver coûte que coûte une preuve pour tous mes proches de la cause non naturelle de mes soucis de santé était alors à son comble. Pour beaucoup mes trouvailles ne sont pas des preuves mais quand on connait très bien le Pouvoir occulte et ses manières d'agir à travers le monde qui nous entoure, rien n'est plus clair. C'est la même chose que rassembler les pièces d'un même puzzle et les assembler pour voir l'image dans son ensemble. Et malheureusement nous n'avons visiblement pas tous les mêmes capacités à remettre les pièces dans le bon ordre et le recul suffisant pour comprendre que le hasard ne peut pas avoir sa place dans ce cas.

Première image dans la culture à m'avoir interpelé sur l'existence de ce rayon : des pochettes de CD de Cicada. Un corps de femme semble se faire traverser par des rayons très fins à des endroits précis me faisant penser aux micro-contractures musculaires et pincements que j'ai eu d'un seul coup à des moments très précis (voir plus bas) qui n'avaient rien de normal. Notez la présence en haut à gauche d'un papillon dont une partie des ailes a été effacée faisant penser à la tête de baphomet. RIEN n'est laissé au hasard, c'est par ailleurs affirmé dans le livre Werber au n°13. La voici :

Début de la torture physique (dès octobre 2010) et découverte du RAYON


Ensuite voici une autre image d'un CD de Cicada sur laquelle on peut remarquer un symbole franc-maçon, l'équerre et le compas (dessiné en vert par moi-même pour bien voir), qui de temps à autre comporte un G à l'intérieur, ainsi que la représentation d'un rythme cardiaque normal sur un électroencéphalogramme au début et à la fin de "AWAY":

Début de la torture physique (dès octobre 2010) et découverte du RAYON

Ces deux images compilées apportent comme informations qu'il existe en ce monde un rayon qui peut viser des parties très précises du corps, qu'il semble pouvoir avoir une influence sur le rythme cardiaque sans forcément savoir s'il peut tuer (Mais c'est quasi certain, sinon quel intérêt...) et enfin que la franc-maçonnerie serait derrière tout ça.

Dans une vidéo sur des victimes des illuminatis dans le rap américain, j'ai remarqué ces paroles dans un morceau de Gamma-Ray - No World Order :

Début de la torture physique (dès octobre 2010) et découverte du RAYON

Le Pouvoir occulte aurait donc la capacité de modifier le rythme cardiaque d'une personne à distance. Il y a de fortes chances que cela soit en lien avec le rayon qui traverse le corps des humains et surement toute autre matière.

Sur l'album Millésime d'Obispo, qui a visiblement dit oui aux demandes des illulu, on peut voir au recto ses deux yeux, faisant penser à l'½il de la franc-maconnerie, et au verso ceci :

Début de la torture physique (dès octobre 2010) et découverte du RAYON

Un rayon de lumière qui pourrait aussi faire penser à ce fameux rayon destructeur. Nous retrouvons donc sur cet album, de manière purement dissimulée, conspirationnsite s'il en est, les deux armes principales du Pouvoir occulte

Aussi, voici une capture d'écran d'un mur d'un de mes contacts Facebook sur laquelle figure une image en double (voici un autre SIGNE, le fait de laisser des choses en double constitue souvent des messages pour moi) qui fait penser à un rayon qui viendrait du ciel (d'un satellite par exemple...) :

Début de la torture physique (dès octobre 2010) et découverte du RAYON

Cette image a été insérée juste quelques minutes avant que je poste un message sur le fait que l'orgonite, que l'on m'a conseillée, n'enlevait en rien les effets dévastateurs du rayon de la mort qui tue (vaut mieux en rire) et bien plus encore.

Quand on essaie de se connecter à des sites Internet luttant apparemment contre les armes psychotroniques, force est de constater que 3 sur 4 sont fermés, inaccessibles. C'est le cas de tout ce qui touche de près ou de loin au CAPT, Collectif contre les Abus dus aux Psycho-Technologies et à la FEDAME.

Par la suite, mes recherches m'ont amené à découvrir que les crimes causés par ces technologies sont bien plus répandus aux États-Unis et au Canada qu'en Europe et spécialement en France, qui semble être le parent pauvre en matière de défense de ce type de victimes. Les États-Unis étant la première puissance mondiale et les plus avancés technologiquement au monde, cela n'a rien d'étonnant. Aussi ai-je trouvé toutes sortes d'images, textes, auteurs faisant référence à ces crimes invisibles. J'en compile les images dans cet album de mon compte Facebook : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.169836323108247.39986.100002456405575&type=3. Les documents et vidéos sont consignés dans une partie de mon site appelée : Harcèlement urbain et électronique, ici : http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/harcelement-urbain-et-electronique/. Peu de personnes semblent au courant de ces nouvelles technologies de l'horreur et peu nombreuses sont celles qui y croient mais le nombre de références qui leur sont consacrées ne cesse de croître. L'aspect le plus terrible de ces crimes "hi-tech" étant le fait que la plupart des victimes ne se rendent pas compte qu'elles sont des victimes ou alors elles n'en parlent pas par peur de ne pas être prises au sérieux. On peut imaginer que de nombreuses victimes ont dû mettre fin à leurs jours sous la torture et la persécution ce qui laisserait faussement penser qu'elles étaient mal dans leurs peaux. De plus, une partie des soi-disant paranoïaques ou schizophrènes enfermés et gavés de médicaments dans nos hôpitaux psy ne sont peut-être pas si malades que ça... Du coup, les seules qui osent en parler et arrivent à lutter sont incompris, très isolés et ne trouvent aucune aide, aucun soutien.

Au final, mon pseudo « Brulé Parlesilluminés » s'explique comme suit :
- « Illuminés » car ils m'ont fait passer le message pendant un long moment que je n'avais pas la « lumière ». J'en ai donc conclu que eux oui ;
- Après m'être levé deux matins d'affilée de l'hiver 2011, en pleine période de torture technologique à domicile (« Et pourtant, elle tourne... ») avec la moitié haute du corps brulante comme si j'avais passé une après-midi entière au soleil d'un 14 juillet, le nom de « Brûlé » m'est venu.

A SUIVRE : Autres signes de l'existence du rayon destructeur (laser, électromagnétique, micro-ondes pulsées, psychotronique... qui est peut-être d'ailleurs le même utilisé pour le contrôle mental et celui des rêves) embarqué sur satellite qui traverse les murs et qui sert aussi, entre autres, à faire les crop circles... (désolé pour ceux qui croyaient en leur origine extraterrestre)

Tags : NWO - NOM - illuminati - illuminatis - satanistes - nouvel ordre mondial - new world order - sarkozy - DMX - Tupac - Noutorious BIG - Dieudonné - sionistes - sionisme - Protocole des sages de sion - sion - Projet blue beam - Alain - soral - franc - maçonnerie - Jean - Ziegler - maîtres du monde - Satan - Diable - JFK - Mafia - Bush - Trilatérale - Bilderbergers - cfr - nsa - nasa - cia - fbi - israël - haine - enfer - council of foreign relations - francs-maçons - Antisioniste - antisionisme - sioniste - luciférien - rockefeller - bush - GWB - illuminé - LLP - libre - penseur - aaron - russo - ben laden - 11 septembre 2001 - 911 - attentats - complot - conspiration - bigard - terrorisme - guerre - WTC - world trade center - 2pac - mal - satan - méchant - assassin - tueur - coluche - ODB - bilderbergers - Etats unis - gouvernement - irak - Rockefeller - Secret - USA - 13 - 666 - micro - ondes - pulsées - rayon - laser - électromagnétique - psytronique - rayon de lumière - traverse - mur